Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #de la graine d'énergie

Par tranche de 15 années, les yeux dans le rétroviseur de la vie avant que dans une semaine je ponctue 15 ans hors du ministère de la Défense. Comme un rat j'ai quitté le navire. J'avais été quinze ans chez mes parents sous leur responsabilité, puis quinze ans (presque) dans ce coûteux ministère, sous l'aile protectrice de la grande muette qui cherche encore et toujours à faire progresser ses outils et ses techniques (j'ai vu un général sur Europe 1, j'ai eu un frisson, mais pas de ceux du plaisir), depuis quinze j'oscille dans divers statuts de fonctionnaire de la galère. Un assisté comme d'autres se plaisent à dire. Qu'ils disent... Je me demande bien ce que je vais faire de ces quinze prochaines années. Les vivrai-je tout d'abord, et dans quel état, dans quel État ? Les symptômes de l'un et des autres ne m'inspirent guère. Ni guerre d'ailleurs.

Si je compte ces trente dernières années, amiante, fibres, résines, solvants, poussières, guerre, uniforme, hiérarchie, précision, codes pour les quinze première (des trente), transition hospitalière avec un accueil de fou, tabac et accessoires, neuroleptiques; une belle pénétration de la vie moderne dans vos viscères, dans vos pensées, dans votre être, agitant tout autant de mal-être... C'est à ce demander parfois s'il ne faudrait pas se casser un truc, juste pour avoir prétexte à avoir mal, juste aussi parce que c'est plus facile à comprendre pour l'autre. Il va le voir le plâtre, les béquilles, l'écharpe, il va le voir. Le reste échappe au sens, parfois juste le temps pour l'autre d'échapper à sa propre déchéance, finissant par tomber de plus haut, avec l'accélaration qui fait office, juste pour bien sentir le mur, le choc, la rupture... 

Entreprendre pour s'auto réhabiliter, entreprise me semble t-il aujourd'hui vouée à l'échec. Ce n'est pas ce qu'on te demande banane... J'entends pas ! J'ai une banane dans l'oreille.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog