Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #de la graine d'énergie

J'ai retrouvé dans un carton un album collector ! Un best of... Le cahier d'acteur diffusé en 2005 sur le projet EPR. Je me suis fait dessus, excusez la grossiéreté.

Toutefois, si vous voulez savoir qui vous colle du flan depuis plus de dix ans, si l'on prend en compte seulement ce projet, je vous invite à tenter de vous procurer ce cahier d'acteurs. Je pense qu'il y a là les moyens de faire un album collector avec tout ce que l'on a vu depuis 2005, ici, ailleurs et dans le monde...

Chapeau bas donc aux instigateurs de ce putsh intellectuel, plus c'est gros plus ça passe. Je me souviens à l'époque avoir reçu un courrier du grand Jacques, oui le vrai, le chichi, qui me tenait un discour, je vous jure.

Quelle bande de nazes, et ils essaient encore, ils essaient encore et toujours, comme une mauvaise herbe, comme une maladie chronique, comme une comête dans les cieux qui annoncent de mauvais présages...

Il y en a eu des mots, des sonnettes d'alarme, des "on est les meilleurs". Molière en son temps avait écrit "Tartuffe", je ne sais pas comment appeler ça. Escroquerie ? Trahison ? Scientisme ? Tout à la fois ? 

Un cahier d'acteurs ? Ben ouais, c'est ça du cinéma... Et "ils" y ont cru, c'est ça le pire... À la relecture, un partage entre l'arrogance et l'humilité. Celles-ci ayant été laminées par les rouleaux compresseurs de pseudos solutions qui nous enfoncent toujours un peu plus dans un marasme dont il sortira quoi ? Si j'en juge par les résultats locaux et exclusivement locaux aux européennes, l'arnaque à fait son match. Même ici où la crise finalement tant que nous sommes dans une bulle permet de camoufler les difficultés

Et je pense que ça ne sert à rien d'espérer un débat de fond. "Ils" sont sans fond, des abysses de bêtises; et pourtant il va falloir y aller les voir, leur dire, leur expliquer, ce sont ces acteurs là qui sont aujourd'hui propriétaire économique et moraux des lieux. Et je leur dirais quoi ? "Vous nous avez baisé, oh pas moi, pas nous, nous n'étions pas dupes, mais tous les citoyens, j'ai une profonde honte à vous voir comme un humain alors que vous ne représentez que la capacité de rendre captif et otages les citoyens alors que vous prétendez les libérer. Dans d'autres temps, dans d'autres lieux, il n'y a pas de pitié pour ce genre de comportements, vous êtes pour moi une honte, une erreur de l'humanité, mais il est encore temps de reculer, de préserver nos espaces sans que nous n'ayons à fuir à jamais. Je vous le dis comme ça ce soir, aujourd'hui, avec mes mots, ma violence et ma propre arrogance, mais la vôtre cumulée à vos dénis, vos calculs, vos mépris, vos ignorances, vos conforts, vos croyances, vos dogmes n'ont plus de place face aux urgences sociales, économiques. Je vous le dis comme ça du fond de mes misères et voyant les vôtres, me rassure sur la mienne.

Un état dans l'état, ou l'état lui-même ? Les comptes connus de l'un et de l'autre, les manières de tenter d'arriver à avoir la main sur le porte monnaie pour toujours et encore faire plus et n'importe comment obérent toutes posssibilités de progrés. C'est à ces acteurs arrogants que l'on accorde crédit, tribunes et tapis rouge avec la morbidité des pires virus... Et pour tout dire si j'en juge par vos pédigrées, il n'y a pas beaucoup d'endroits où vos tentacules ne soit enkystées dans les tissus locaux. Si la planète était reprsentée par un cerveau, vous ne seriez que les ramifications de tumeurs contre lesquels on ne sait encore soigner. Alors continuez donc de gâcher tous ces paysages, mais pour tout dire vous me gâchez aussi la vie. Comme à beaucoup.

Une belle histoire, de beaux dessins, des belles paroles, un beau choix de société...

Une belle histoire, de beaux dessins, des belles paroles, un beau choix de société...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog