Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck

La performance énergétique des bâtiments est une clé pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Un peu plus de 40% d'entre eux sont produits et émis par le secteurs du bâtiments, tous parcs et tous secteurs confondus. Depuis longtemps les contextes normatifs évoluent avec des approches différentes et parfois des objectifs qui s'opposent. Par exemple on voudrait faire faire des économies aux consommateurs d'énergie alors qu'elle est, la vente d'énergie, la raison d'être de ceux que l'on aide et soutien le plus sur le pays. En cela, il est plus probable que "la transition écologique" que l'on va vivre sera un sur-ajout à l'existant, elle n'aura pas la force et l'impact nécessaire pour travailler à détricoter l'existant pour bâtir des contexte moins polluants et énergivore pour tous. L'énergie, électricité, eau, blé, matières premières ne sont plus de besoins auxquels en face sont mis des biens de consommation, mais des valeurs sur lesquelles on spécule pour se faire toujours plus d'argent. 

À l'opposé de cela, dans le monde du bâtiment, de la construction; il existe des réseaux sociaux, associatifs, professionnels, tout à la fois qui organisent et promeuvent la construction des bâtiments en paille. Pour ses qualités d'isolation thermiques, pour sa facilité d'accès et de production, pour les liens qu'elle crée, pour les vertus écologiques qu'elle fédère et conjugue pour aboutir des construction raisonnée, écologiques et économiques, avec le petit (voire gros) plus de minimiser les besoins en énergies grises pour la fabrication des matériaux.

Permettre de baisser les consommations de chacun en développant une "approche paille" pour les projets de construction et une des rares garanties d'avoir bon sur toute la ligne si la forte intensité sociale qu'elle génère provoque le contexte favorable au développements de métiers dédiés pour lesquelles des formations doivent avoir place.

Nombreuses structures forment professionnels, autoconstructeurs, étudiants, salariés en reconversion, demandeurs d'emplois, porteurs de projets. Das toutes les régions des collectifs s'organisent portés par des individus sachant jouer collectifs avec une fibre sociale et humaniste, dans le respect de chacun, dans ses limites et dans celle de la planète.

Chacun y va parfois de son petit couplet pour tenter de faire changer les choses avec passion, dans ses contraintes, mais avec la conviction qu'une forme de transition saine et équilibrée ne pourra pas se faire sans les vertus de la paille.

Je ne sais pas encore si je dois m'en réjouir, l'histoire est longue, nos petites histoires souvent encore plus longues. Disons que je pourrais m'en réjouir plus si j'avais la certitude que le travail menés ces dernières années porte ses fruits. Or, récemment, un article paru dans le journal local affiche un élan du syndicat mixte du Cotentin, de la MEF (Maison de l'EMploi et de la Formation) et de l'AME (Agence Manche Énergie) devrait (conditionnel) organiser des actions sur la construction, et sur le logement social à Flamanville (où j'habite). Heureux de l'apprendre par la presse, mécontent de l'apprendre par la presse, les structures citées que j'ai sollcité et informé à plusieurs reprises ces cinq dernières années ont toujours fait état d'impossibilités, d'encouragements aussi, mais rien n'a jamais été possible. Aujourd'hui ça le serait. Tant mieux, sauf que pour n'avaoir non plus avoir eu de claires réponses, et de clair engagements, je ne sais pas où je dois placer ma confiance.

Des actions prometteuses où les acteurs de terrains sont oubliés...

Des actions prometteuses où les acteurs de terrains sont oubliés...

Commenter cet article