Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #transition écologique

Le mot à la mode, le mot tendance du moment qui occupe tant et tant de réseaux, tant et tant de personnes et qui risque selon moi de faire pschitt.

On aura penser à faire des transition cérébrales avant d'aller plus loin. Sauf qu'il fallait y penser, et on pense avec son intelligence. En cela, derpourvu rien ne change rien n'avance. Nous restons campés sur de vieilles positions conservatrice loin de ce que pourrait avoir de révolution une transition énergétique et écologique. De mœurs sado-maso j'ai l'impression que l'Humanité fabrique son rpochain totalitarisme, comme si l'on voulait donner un peu plus raison aux marchands de haine. La haine fait ses transitions, elle s'adapte, toujours apte à fabriquer des peurs pour mieux faire marcher l'ordre et la discipline.

Nous organisons un monde sans intelligence, sans amour, sans recul, la transition est en route, il n'y aura bientôt plus que de la haine en rayon. Déjà, moi les rayons ça me fout la haine, alors...

Chacun espère participer à son petit Yalta pour savoir où il pourra exercer sa dominance, exploiter, et s'enrichir au détriment. Vous y croyez vous au tous gagnant ? Ben non, hein... On le sait tous quand une bonne affaire se fait, il se fait au détriment de quelqu'un, de l'environnement, du social, de la Paix, des ressources locales... Bref, il n'y a pas une bonne affaire qui n'ait pas d'impact négatif. Nous sommes plus dans le registre de la merde à petit pris, y compris par la définition même de la vie que l'on voudrait nous imposer. De la merde à petit prix. Pour que d'autre puissent surfer sur les vagues de merde en toute impunité. Un peu comme un marchand de solution atomiques qui vous vendrait l'usine, les services de sécurité, les communiqués tout faits, la solution en cas d'accident (comme s'il y en avait une !), le verbiage pour adapter au pays concerné l'escrouerie intélectuelle; bref un packaging de compétition; les Attila du 21ème siècle après nours rien ne repousse...

Dans ce contexte de transtion, les corbeaux volent aujourd'hui à l'endroit, enfin, de manière temporaire, ils ont décidé de regarder la misére qu'il y avait en dessous d'eux, l'assés de voler sur le dos, ils se sont retournés lachant sous les compliments des camenberts puants d'escroquerie. C'est en partie ce que je comprends dans cet article, et je ne sais pas si c'est le journaliste, l'ensemble; je ne sais pas, mais ce genre d'article me chiffonne, en tout cas, en regard de ce à quoi je participe, je vous invite à formuler un commentaire de texte sur cet article de presse pour tester vos connaissance sur l'énergie en région et dans le monde. Je ramasserai les copies à la fin de l'été pour ceux qui se seront donnés la peine de participer. Pour les autres, il est coutume de dire et ce n'est pas neuf: "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... Possibles" F.M.A.

Pas moyen ce soir avant d'aller dormir de télécharger l'article en question, ce sera pour demain...

 

Transition...

Commenter cet article