Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #paille

Sur les pas de l'homoslapien (clin d'œil personnel à une amie) j'ai sillonné quelques bouts de territoires à la rencontre d'autoconstructeurs de maison en paille avec la technique du GREB.

Depuis 2008, j'ai dû coordonner environ 45 stages pratique de découverte de la technique du GREB, mise au point dans l'endroit du même nom au Québec. Promue en France depuis 2005 par APPROCHE-Paille au sein de laquelle des passionnés militants désintérés tentent de diffuser les meilleurs conseils aux candidats à l'autoconstruction.

De mon côté, je m'étais engagé avec moi-même pour aller voir un jour toutes ces personnes avec qui j'avais passé des heures au téléphone, par mail, par courrier; sans jamais les rencontrer physiquement. Tout arrive finalement. Oh ! Je n'ai pas vu tout le monde et je ne sais pas encore si cela sera possible, si j'aurais les moyens de tout faire. Dans ce cadre d'envie, j'ai donc pris la route pour passer à l'acte.

Les crises des mois passée étant en partie résolues, j'ai bénéficié d'un peu de trésorerie pour prendre le large, du recul, du temps... Heureux d'avoir enfin pu passer à l'acte sur une partie de territoire, l'ouest... Côtes d'Armor, Finistère, Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée, Charente-Maritime, ce n'est pas moins d'une quinzaine de maison en paille que j'ai pu voir, visiter. J'ai pu parler, échanger, projeter avec tous ces gens qui auront pris le risque, le temps de mettre les profits courts termistes pour matérialiser un changement de paradygme. Et ils ont réussi, pour la grande majorité, les autres sont en court, pour d'autres c'est encore autre chose.

Du goût, du talent, de l'abnégation, de l'envie, du courage, des contraintes; tous démontrent que tout cela est du domaine du possible. Des bilans à faire pâlir tous les détracteurs conservateurs englués dans leurs conformismes... Je ne sais pas si j'ai vu des gens qui consommaientplus de 40 euros d'énergie par mois pour l'habitation.

Au-delà du simple fait d'habiter qui est un besoin partagé par l'ensemble de l'humanité, il est évident que l'on est aussi dans l'expression d'une forme de propriété privée, le home sweet home... Si c'est à mon sens légitime, le changement passe toujours par des gens, des structures qui acceptent d'essuyer les plâtres. Après c'est toujours récupéré pour un usage à plus grande échelle pour servir d'autres intérêts.

Aujourd'hui, concevoir des logements agréables, écologiques, économiques, performants, lumineux, protégés du bruits, spacieux pour le plus grand nombre, c'est possible; concevoir des écorénovations avec les mêmes critères, c'est possible...

Si vous connaissez des activités qui ont autant d'intensité sociales et professionnelles permettant d'améliorer les condtions de vie de chacun, dites le moi, merci...

Parce que la question aujourd'hui n'est plus de savoir comment, pourquoi, avec quoi, à quel coût on peut faire les choses, mais plutôt de savoir si l'on serait enfin disposés à se mettre autour d'une table pour d'un élan commun résoudre le mal logement, la précarité énergétiques tout en stockant du carbone... Si je sais que l'on en est encore probablement loin, tellement la facture énergétique des citoyens sert des intérêt bien loin des leurs, c'est aussi en le disant, l'écrivant que l'on commence à en parler. Et il serait temps... S'il l'est encore, on pourrait aussi s'en foutre, mais là, c'est le quotidien...

Commenter cet article