Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #vie locale

Comme si je n'avais rien de mieux à faire, me revoilà parti dans un combat (peut-être) perdu d'avance. Remarquez si c'était un combat il me faudrait des armes ou d'autres armes. Mais voilà, réuni avec moi-même depuis quelques jours, de grands débats entre le moi, le sur-moi et le sous-moi, mon égo et ton légo; il y a parfois des toutes petites choses de la vie qui vous engagent à vous porter volontaire. Volontaire à quoi ?

Ben même si sur notre presqu'île quand vous touchez le fond, il faut avoir des outils pour creuser encore, toucher le fond ne suffit pas, et si je sais que ça va en faire rire beaucoup, je me suis plus que porté volontaire pour être candidat aux prochaines élections départementales.

Hameçonné par un parti, auquel je n'adhérerai sûrement pas, j'entends surfer sur le truc pour tenter de l'ouvrir plus grand et plus fort. C'est donc avec un peu de révolte, alors que l'on sait déjà que tout ce qu'il y a de haineux sera représenté à ces élections que je m'y porte candidat.

Ne supportant le systématisme du "bashing", sa chronicité, sa bêtise mais plus encore son manque de contre proposition, insurgé contre le conformisme, la médiocrité et la, les manières dont nous sommes englués devant les rouleaux compresseurs du néolibéralisme ça me donne envie et des idées...

L'Homme n'est ni un produit, ni un consommateur, il n'est rien sans son environnement avec la biodiversité, l'humanisme.

Ci dessous, l'appel dont je suis signataire. J'apporterai très rapidement des éléments de réflexion, sans savoir par avance avec qui, comment, à quel coût campagne se fera, comme pour se mettre dans l'obligation de faire encore et toujours plus attention, malgré les divergences, les égos et les maladresses, je pense que ça vaut le coup d'être tenté.

Et qui ira sinon porter toutes les alternatives cultivées ces dernières années, si je ne le fais pas ?

Alors, on en cause, on en parle, on en débat... Demain sera un autre jour, mais hier ne sera jamais un autre passé. Pour bâtir des alternatives humanistes, respectueuses des diversités, de la biodiversité sur une planète avec des limites finies, nous devons être dans la grande gauche de ceux qui sauront encore en écrire les plus belles pages. À l'inverse, une droite bête et revencharde prendra le pas sur tout le reste, et je ne donne pas, alors cher de ma peau !!!

 

L'appel:

Des choix sociaux, économiques et démocratiques cruciaux nous attendent.
Les 22 et 29 mars nous élirons notre prochain Conseil départemental. Au moment où la vie politique nationale semble nous conduire à une impasse, entre front national, droite plus droite que la droite et gauche en perte de valeurs, les citoyennes et citoyens doivent prendre leur avenir en main et s’engager.
S’engager en participant à la vie de son territoire, aussi bien dans les associations qu’en y étant élu-e.
S’engager en soutenant au quotidien les projets et l’économie locale. Les ressources existent ici, près de chez nous, utilisons-les !
S'engager en favorisant la création de l'emploi local, non délocalisable, source de cohésion sociale.
S’engager en permettant à l’écologie d’être présente au Conseil départemental, en aidant ou en étant soi-même candidat-e.


Aujourd’hui, le Conseil général est loin d'être paritaire (6 femmes sur 52 élu-es seulement), il devra l'être en 2015. La parité est un principe que les écologistes appliquent depuis de nombreuses années, y compris dans les assemblées où la loi ne l'oblige pas.
Avec le nouveau mode de scrutin et les nouveaux cantons, le prochain Conseil départemental sera profondément renouvelé. C’est le moment d’y faire entrer des idées neuves, des solutions citoyennes et écologiques pour l’avenir.


Le département va être chamboulé par les reformes à venir. L'organisation territoriale future doit s'appuyer sur tous les niveaux, de la vie locale à la solidarité européenne. Ne laissons pas les intercommunalités rurales et littorales être absorbées ou vidées par les grands pôles urbains. Nous devons tisser des territoires solidaires et complémentaires, où la décision reste proche des citoyennes et des citoyens.


Mer, terre, rivières et fleuves, collines et plages, le département de la Manche est riche de sa nature. Les hommes et les femmes qui s’y sont succédés ont patiemment façonné sa terre, planté ses haies, érigé ses villes, ses bourgs, ses ports. Ils et elles y ont implanté leur ferme, leur commerce, leur entreprise, leur industrie. Ils et elles y vivent, contribuant ensemble à tisser son réseau économique, associatif, culturel, sportif.


C'est le rôle du Conseil départemental de mettre en valeur ces atouts, tant naturels qu’humains. Les idées écologistes permettent d'envisager l’avenir de notre département avec un nouveau regard.
Le vent, la mer et les entreprises hautement qualifiées nous ouvrent le chemin des énergies renouvelables, éoliennes et marines. Le bocage, siège d’une agriculture à échelle humaine, est aussi une source d'énergie renouvelable grâce à ses haies. Les productions agricoles de la Manche, nombreuses, variées, sont favorables au développement des circuits courts et soutiennent un secteur agro-alimentaire innovant et reconnu au niveau mondial pour sa richesse en AOC. Les paysages variés et le patrimoine culturel riche font de notre département un lieu agréable à vivre.
Ce bien vivre passe aussi par la solidarité entre ses habitant-es, au développement des services aux personnes, des services à l'enfance, de l'insertion sociale. Nous souhaitons nous y engager.


Participez à ce renouveau en rencontrant nos élu-es sur le terrain, en nous aidant, en participant, en vous engageant, vous aussi.

Peut mieux faire certes, mais c'est un début...

 

 

 

Commenter cet article