Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #vie locale

C'est bien ma première interrogation quant à la tenue du dernier conseil de l'année dans notre bonne ville des Pieux. Le premier de ce mandat pour moi. Je me suis posé longtemps la question d'avoir à y retourner ou non, et puis l'article du mois dernier m'a titillé... Mais dans la mesure où les sombres phalanges de l'homo imbecilus se plaisent encore et toujours à stigmatiser l'autre, je voulais être sûr aussi d'avoir les bons ausweis pour assister au conseil. Quant à mon interrogation première eh bien, il n'y avait pas les correspondants des trois journaux locaux, d'où la question titre. N'attendez pas de compte rendu dans les journaux locaux du chef lieu de canton, tant que cette notion existe !

J'y suis finalement allé pour voir et entendre. J'ai donc intérêt de faire gaffe à ce que j'écris, mais ça doit être déjà trop tard !!! N'attendez pas non plus de moi des éléments de comparaison entre le avant et le après. En ce qui me concerne personnellement, il n'y a aucune différence. Alors...

Le contexte a évolué. Enfin, le microcosme local, en effet, de trois conseillers d'opposition à zéro et huit aujourd'hui le questionnement est tout autre. Il en ressort qu'une fois les questions écrites orales posées, des échanges ont eu lieu et ce fut assez vivant, en tout cas bien plus vivant que ce que j'avais pu voir jusqu'à maintenant. Pour le reste, un conseil municipal public n'est et ne sera jamais qu'une chambre d'enregistrement de l'activité gestionnaire de la vie de la commune, qui ne laisse pa suffisamment paraître justement tout ces travaux de commissions. Là est le piège peut-être finalement. Car, une fois dans cette bulle, le monde ne paraît plus exister. L'impression parfois que l'on ne trouve jamais de lieux de débats, que l'on coupe toujours court, soit hors sujet, soit hors frontières, soit hors prérogatives, soit hors ton...

Dans ces échanges de fins de séances, partie la plus animée du conseil, on apprend que la commune est suspendue au résultat de l'audit d'un cabinet (8400€) sur les finances et la gestion de la commune. Je ne sais pas ce que l'on attend finalement de cet audit, mais il sera dit quoi en gros, que les choix politiques ont été assumés même s'ils étaient coûteux, le peuple dans sa grande majorité avait donné quitus par avance... Même si l'on n'est pas d'accord avec ce qui a été fait ou ce qui se faisait, le pouvoir permet cela...

Il semble par ailleurs que le DOB (débat d'orientation budgétaire) sera influencé par l'audit ainsi que le budget 2015. D'ors et déjà et compte tenu de contextes beaucoup plus large, je pense que l'on va nous promettre un serrage de ceinture quoiqu'il arrive, quelque soit le résultat de l'audit. Le cabinet d'audit présentera en séance publique du conseil municipal ses résultats dans les premiers temps de l'année...

Les 6 délibérations qui auront occupé la séance sont aussi pour la plupart des sujets récurrents.

  • Modification de budget, la cinquième, un exploit selon le maire et pan sur le bec des sortants...

  • La ZAC

  • L'occupation du domaine public avec un pric de 0,3€ par jour et par mètre carré.

  • Transmission numériques des actes officiels, où il serait intéressant aussi de comparer les impacts entre l'envoi papier et l'envoi numérique de gros dossiers. Les coûts différents impliquent aussi des impacts différents qu'il est parfois difficile de percevoir.

  • La commune passe en régime urbain pour les schémas et taxes d'électrification

  • Et enfin notre bon terrain futur parking du stade de foot où l'affaire semble réglée. Et il en aura fallu du temps. À noter qu'il y a pour cette délibération une interrogation pour moi sur le fait de ne pas participer à une délibération, ne pas participer au vote, ou s'abstenir. Quelques vifs échanges sur ce sujet où l'on sent de l'animosité... Même ceux qui avaient œuvré en d'autres temps pour faire capoter le projet vote pour. Que de temps de perdu dans cette histoire, et je ne sais pas qui aurait porté la responsabilité d'un accident. Le prix n'est plus le même non plus.

 

On apprend que la rocade n'existe plus, elle a donné naissance à une voie de contournement. De belles joutes en perspectives, mais je me demande où est passée l'opposition à ce projet. Je n'ai pas le sentiment que l'on se pose la question de faire ou ne pas faire, mais plutôt comment faire. Qui sous entend l'acceptation du projet. Je me laisse rêver à un référendum d'initiative populaire sur ce sujet... Affaire à suivre, comme le reste d'ailleurs...

Les vœux du maire auront lieu le 15/01/2015.

 

 

 

 

 

Commenter cet article