Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #vie locale

Ce titre pour évoquer l'idée que lorsqu'on n'a pas d'argent pour aller au théâtre les conseils municipaux d'où qu'ils soient et tant qu'ils sont publics peuvent aussi apporter des éclairages sur le monde tel qu'il s'organise. Pas toujours le grand monde, mais le monde local.

Parler de théâtre sous entendrait de parler du scénario, de la qualité des acteurs, du sens de la pièce mais je ne suis pas non plus critique des arts. Alors quoi ?

Ben, compte tenu du conseil du mois de décembre sur Les Pieux, je m'attendais à en ce début d'année au DOB, au débat d'orientation budgétaire. Entre autre. Je m'attendais au retour sur l'audit des finances de la commune. Rien de tout cela.

Et quoi alors ? J'ai compté dans ce conseil trois actes.

Le premier très protocolaire où sont portés au débat les délibérations de la majorité. Que dire ? Cinq délibérations auront animé la séance avec notamment encore et toujours du peaufinage budgétaire. On apprend qu'une nouvelle recette d'environ 420€ viendra grossir le budget de la commune, payée par ERDF pour l'occupation du domaine public. Une savante formule indique que pour les communes de 2 à 5000 habitants une redevance doit être payée (R=0,183xpopulation-213). Soit 420€ de recette. Ceci dit outre le fait que ce soit ERDF qui paye, je ne sais pas sur quelle occupation il se retrouve taxé. Les pylônes représentant une manne conséquente personne n'a demandé non plus pour quel genre d'occupation ERDF doit payer cela.

Le conseil municipal jeune va être renouvellé. Chouette ! Tous les enfants résidants de la commune ayant entre 9 et douze ans pourront être candidats. Auparavant, il fallait être scolarisé sur la commune. Seule la notion de parité a été un peu mise de côté, malgrè la question. À mon avis, il serait pédagogique de forcer les candidatures à être à parité fille-garçon (je ne dis pas homme-femme compte tenu de l'âge). Pour les modalités de vote, les enfants scolarisé voteront sur le temps scolaire. Pour les autres, le bureau de vote sera ouvert toute la journée. Cela sous-entend donc que les enfants qui ne sont pas scolarisé sur la commune ne sont pas non plus pensionnaires ailleurs, auquel cas il aurait fallu prévoir le vote par correspondance. Nul de dit s'il est obligatoire de voter !

Le plus surprenant dans ce premier acte aura été pour moi le fait que l'utilisation du domaine public devienne payante. Un tarif jour a été voté paramétré en fonction de la surface utilisée et du temps d'occupation. Une partie de l'opposition demande alors si les associations seront assujéties à cette taxe d'usage, il semble que oui. Quid de l'usage des terrains de Beach-Volley par exemple, où j'ai entendu que c'était une installation et pas le domaine public. L'usage de la plage sera t-il aussi payant pour ceux qui organisent l'été des animations ?  Est-ce le domaine public, le domaine maritime... Les personnes qui organisent le téléthon sur la commune devront-ils payer leur usage ponctuel ? Les terrasses de cafés ? En somme, si le tarif est dégressif, au delà de six mois d'usage la redevance est de 0,15€/m2/jour. Par exemple, une terrasses de bar de 20m2 coutera donc 20x0,15x184 (au moins) soit: environ 560€. Et les témoins de Jéovah qui squattent le marché auront-ils eux aussi une obole à payer ? Délibération peu claire pour moi à l'image des explications données où l'on apprend que déjà les négociations vont bon train pour conventionner sur l'usage du domaine public. Et à ce moment là, pourquoi ne pas rendre le stationnement payant dans le bourg plutôt qu'une zone bleue ? Ben quoi, on va faire payer des associations culturelles ou machin et les bagnoles polluantes et puantes resteront affranchies de cela.

Fin du premier acte.

Le deuxième fût consacré aux questions de l'opposition dont il n'y a pas de trace dans le compte-rendu publié sur le site de la mairie (hier ou aujourd'hui). Dommage. Ceci dit, j'ai l'impression que les questions posées sont parfois un peu du genre "et combien ça coûte un ticket de métro ?!?". Pourtant la liste de question était assez longue.

Enfin, le troisième acte où ce sont là, les communications diverses d'élus en charge de telle ou telle action. Cette partie m'a fait un peu rire dans le sens où la lecture d'un courrier d'une figure de la lutte anti nucléaire a été lu publiquement et celui des notaires renvoyé ailleurs, dans les coursives de l'assemblée et du senat. Fermez le ban.

Ah ! J'allais oublié une pépite de conseil. Dans la série de questions de l'opposition une association de réponse me confère l'envie de dire après avoir relevé, l'esprit "Charlie" du maire. Si on lui demande d'assumer, je pense qu'il le fait, mais s'en rend t-il compte. En effet, à la question (bête) de savoir comment sont garantis les emprunts de la commune en cas d'accident nucléaire, il a dit en conclusion "C'est l'État qui garanti, Dieu merci". Celle là je la trouve bien. Ceci dit si la préoccupation par rapport au nucléaire est de savoir si les tunes sont garanties, je pense qu'il y aurat bien d'autres questions à se poser. Le No Man's Land qu'il résulterait d'une catastrophe ferait sûrement passer les problèmes de tunes dans les oubliettes de la mort.

Et comme il n'y avait pas de correspondants de presse à ce conseil, voici donc le mien. Sur le lien suivant le compte rendu officiel. http://lespieux.fr/documents/Comptes-rendus-de-conseil/crfev2015.pdf

 

Commenter cet article