Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Ne rien dire sous entendrait s'en fiche et ce n'est pas le cas, même si au final je pourrais être le premier à hurler à hue et a dia sur la classe politique. Le fossé qui se creuse étant parfois bien grand laissant un boulevard à des porteurs d'idées dont on ne peut dire par avance quelles seraient les conséquences si "le bon peuple" leur donnait mandat. Entre des élections locales déconnectées des grands enjeux et des grandes élections où l'on nous fait "croire que", il devient bien difficile d'être audible. Ajoutez à cela les bidouillages des calculs des voix pour faire apparaître ou disparaître des tendances, si tous le monde crie à la victoire ou la moindre défaite, les perdants ce sont les gens, ceux qui sont au bout du bout de la  chaîne, déjà considérés comme des nombres, des statistiques pour lesquelles le pouvoir agit alors de manière comptable.

L'élu qui ne réprésente plus que 50% de 50% des inscrits soit 25% de la masse électorale pése quoi ? Quand il se retrouve dans la majorité, ça peut aller pour ceux qui se trouve dans l'opposition quelles marges de manœuvre sur leurs territoire d'élection ? La défiance étant devenue la règle, jugé par anticipation, condamné par avance et la réciprocité vaut dans le double sens élus-électeurs, il est et devient de plus en plus dur de crier aux urgences qui incombent aujourd'hui à nos sociétés.

Il ne vous aura pas échappé que tout ce qu'il y a de rose, de teinté de rose, de sensibilité de gauche dans la Manche est parqué autour des installations nucléaires et qu'en la matière ceci augure de belle ententes drauche-goite pour satisfaire les propriétaires économiques des lieux. Le Cotentin ayant la particularité de vouloir faire à la fois dans le tourisme industriel, le tourisme vert, sans sortir de ces propres dénis. PAs sûr donc que l'écologie dans son ensemble sorte renforcée et qu'il sera facile de porter les actions nécessaire à la transition écologique et économique. Comme toujours on fera de l'écologie si l'économie se porte bien, juste pour teinter de vert ce qu'on n'ose réellement aborder.

Pour imager mon propos, j'ai assisté à trois réunions publiques dans cette campagne sur le canton des Pieux et le mot "nucléaire" n'a pas été prononcé. Alors que toutes les difficultés de la Terre nous tomberaient dessus, avec la même force, le même aplomb, rien ne se remet en cause sur le fond. Encore une fois, plus facile de gesticuler sur la gestion des symptômes que sur le traitement des causes. Et comme on le colporte chez "nouvelle donne" on ne résoud pas les problèmes avec les mêmes recettes qui les ont engendrés (tiré de Einstein).

Le français attend toujours son homme providentiel, celui dans qui il pourra rire à sa réussite ou hurler à l'entourloupe, il est plus fréquent qu'une fois les responsabilités confiées on se retrouve dans le colimateur des haines. Cherchant les responsabilités chez l'autre, toujours plus facile que de sortir de ses propres dénis.

Commenter cet article