Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #LA Philosophie ou les Armes

Quand une grande, noble et respectable entreprise à qui l'on confie un grand chantier de plusieurs milliards d'euros est soupçonnée de travail dissimulé pour plusieurs centaines d'employés pendant plusieurs mois, l'ignorant que je suis se demande si ce temps de travail est compté dans la durée du chantier ?

Si ces milliers d'heures soupçonnées d'être dissimulées sont comptées dans le retard acquis, auquel cas, elle ne sont pas si dissimulées que cela; ou alors si ces milliers d'heures se rajoutent au retard connu ?

Je dis ça, je ne dit rien, ça ne représente pas la majeure partie de la cohorte d'employés sur ce chantier mais tout de même ! Et puis vous le saurez si vous passez par ici, mais "on" ne rentre pas comme ça sur ce genre de site. C'est à dire que les autorisations d'accès ont été délivrées malgré tout.

Et tant que vous y êtes essayez d'être subventionné, aidé d'un rien si vous n'êtes pas à jour de vos cotisations sociales quelque soit votre statut. Essayez juste pour voir. Alors le black tout le monde en fait, c'est bien connu, crise aidant c'est devenu un sport national, la preuve chez nos fleurons, là où je reste en rage, c'est de relire et de repenser à tous ces pseudos débats en amont du chantier. Les belles promesses, les courbettes de territoires, les tapis rouges de compromissions, les stratégies énergétiques débiles, les belles croyances sont plus responsables de ces dérives que l'entreprise en elle-même, qui a son modèle économique à défendre.

Dans le grand discours de la sécurité au travail, connue pour être emmerdante selon les acteurs du chantier, je me demande ce qu'on pouvait bien leur dire à tous ces gars. "Bon les gars, faites pas les cons, si y'a un accident, on est tous morts"... Et voilà que nous démontrons toujours un peu plus encore nos "belles capacités d'accueil", la grande classe, la grande classe...

Commenter cet article