Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #transition

Ce néologisme, cette image provient d'une soirée amicale où parlant des éoliennes, mais surtout des anti-éoliens, parlant de la rocade, de notre cuve, parlant de notre "circuit", parlant échangeant de tout ce qui fait le petit monde local et ce que nous imaginons. Nous en étions arrivés à se dire qu'avec la construction de la Normandie (unification administrative et politique des régions Haute et Basse Normandie), l'appendice du Nord-Cotentin aurait bien du mal à exister dans toute cette diversité. Qu'au final nous nous orientions vers une Cotentino-sectomie. Nous resterons dans notre bulle atomique, loin du monde réel.

L'émission entendue sur France Culture (merde, j'écoute France Culture maintenant) avec des gens bien connus par ici, notre apporte encore une autre lecture. Je reste surpris d'avoir entendu certaine choses, elles ne sont pas pour me rassurer. Pour réécouter, c'est ici !

La grande idée du tourisme industriel me fait assez rire. Au Nord de la Manche un territoire ultra nucléarisé, au Sud du département le Mont St Michel. Si nos installations avaient le même âge que le Mont, qu'en ferions nous voir. Pire, qu'en ferons-nous voir ?

À Bordeaux, à Cherbourg et bientôt ailleurs on se soucie de demander aux préfets un élargissement des PPI à 80 kilomètres autour des installations. Il est assez exécrable pour moi de constater que nous détenons une vérité sous couvert de petits référundum qui pourrait avoir un impact négatif sur quantité de gens, sur quantité de territoires. Nos alchimistes des temps modernes travaillent d'arrache-pied pour vous faire avaler le pire.

Dans la mesure où le territoire concentre le miltitaire nucléaire, le nucléaire civil, production, stockage déchets, le retraitement, le pseudo recyclage, le transport, l'emploi; nous concentrons tout ce qu'il y a de pire lié à ce monde. Tant pis ! Les consciences bardées, achetées corompues sont-elles capable de reviviscence pour écrire de nouvelles pages d'histoire ? J'ai quand même un affreux doute sur cette capacité, l'impression morbide de subsister sur un espace mort, qui ne travaille qu'à sa mort, qui la cultive en l'exportant. Une branche morte, comme cette appendice que l'on ôte, d'où la Cotentino-sectomie ! Et même l'auto-cotentino-sectomie.

Commenter cet article