Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #vie locale

Les cadors de la rocades ont encore parlé. Au final sur demande de la communauté de commune, le conseil municipal des Pieux réuni en séance publique le jeudi 7 mai a validé le projet de rocade, une voie de contournement sud appelez la comme vous voulez. Notez que l'on pourrait aussi l'appeler tapis rouge à 4X4.

Que dire, que dire ? Rock'hag ! Ben oui, notre presqu'île confirme ce que j'en disais il y a déjà longtemps, ici tout est presque. Penser faire dans l'environnement en limitant la vitesse à 70 km/h en prétextant un allègement des terrassement, donc une économie financière est une fallacieuse manière de faire avaler la pillulle. Ne doutez pas que l'on ait chercher, étudié, proposé, mais dans le sens unique de la faire cette rocade. En somme, une balafre de deux kilomètres au milieu de la verdure et on ose parler d'arguments environnementaux.

Mais rendez-vous compte, ici on croule sous les voitures, les gens roulent comme des imbéciles, on se spécialise dans la fabrication de parking depuis dix ans... Après le choix du tout nucléaire, celui du tout bagnole où l'on doit trouvé des  solutions pour à la fois permette les flux, préserver l'environnement et sécuriser les routes ? Si la solution trouvée serait de refaie une route, je ne suis pas certain que ce soit la meilleure option. Je ne sais pas combien de fois ont été prononcée les mot sécurité, sécurisation, risques au sujet de la circulation dans le canton mais c'est effarant.

Deux mondes, deux discours deux options, d'un côté des gens qui mettent du caca sur les murs pour lesquels ont trouve une  solution de dissuasion, si si entendu en conseil... Et de l'autre, un sacage de nos espaces naturels parce qu'on est incapable de faire de la dissuasion et de la prévention sur l'usage partagé et normalement civilisé de la route.

L'option retenue de faire cette rocade avec de spéculation de fréquention complétement vagues pour les années à venir. Le doute EPR... Cette route sera probablement en service après la bataille du grand chantier. Remarquez que ici, on en est encore à faire des parking pour un chantier qui devrait être fini. Euhhhh, y'a pas un truc qui cloche. Nous sommes pris au piège de décsions engageant des milliards d'euros pour lesquelles on cherche encore à aller plus loin pour justifier le pire. Si aujourd'hui on justifie la rocde pour le grand chantier, les carénages et je ne sais quoi encore de touristique, dans dix ans on usera de l'arguement de la rocade pour dire "maintenant qu'on a la rocade on peut refaire une grosse connerie"... Elle servira de justification à l'urbanisation de nos front de mer par exemple.

Je vais l'écrire là pour que ça se sache, mais si une dizaine de personnes sont prête sur deux semaines à faire un comptage des voitures autour des Pieux sur des endroits stratégiques afin de déterminer en fonction de l'usage unipersonnel de la voiture de combien on pourrait diminuer le traffic en subventionnant le covoiturage. Ce serait la première chose à faire. Ensuite, si les gens roulent comme des cons sur la route, il y a aussi la dissuasion des radars, des contrôles préventifs, de la présences... On sait le faire pour les disques bleus... On sait le faire...

Alors que l'on est capable de faire des parking au milieu de nulle part pourquoi alors ne pas favoriser également l'usage des navettes par les habitants du canton.

Le choix du tout bagnole est retenu, une foutaise moderniste que je ne peut accepter. Avec trente ans de retards pour l'accès aux sites de loisirs nautiques, au sites remarquables alors que ça existe partout ailleurs en France, ici on débarque de Mars, on l'avait pas vu venir celle-là !!!

Quand vous savez et pratiquez la vie sans voiture, vous pratiquez aussi le ralentissement de la vie, de la vôtre d'abord, mais celle aussi de la course perpétuelle à vouloir toujours aller plus vite. Et encore une fois pour être suffisament de fois sur le bord des routes, et sûrement plus souvent que la gendarmerie dans le coin, je peux vous dire qu'avec un peu de volonté il est aisé de mieux faire, voire de bien faire. Enocre faut-il le vouloir.

Au delà de l'innacceptabilité de ce projet de rocade, je reste attéré par le fait qu'il est plus facile de faire débattre les gens sur un projet de bout de route à 5 millions d'euros que sur la créations de bâtiments exemplaires à deux centaines de mille.

J'ai honte ! Si je n'ai pas choisi d'être d'ici, je ne sais pas si j'aurais envie d'être d'ailleurs, mais j'ai honte de vouloir en être avec ce que je suis. Pas sûr non plus que l'on m'accepte avec ce que je suis, comme je suis. On mesure l'importance des gens à la grosseur des conneries qu'ils sont capables de faire. Ou l'inverse !!!

 

Commenter cet article