Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #vie locale

Ça pue la merdasse...

Figurez-vous que ma demande de logement social fête dignement ses quatre ans. Je viens de renouveller ma demande en modifiant l'ordre des choix, je ne sais pas si j'ai bien fait. Mais un peu lassé d'attendre comme un con ce qui ne viendra pas.

Attendre comme un con depuis quatre ans un logement social sans broncher, juste en faisant remarquer. Et quoi, attendre, attendre, attendre... C'est donc les nerf bien à tendre et tendus que je m'apperçois ce soir qu'il y a une définition pour un délai d'attente "anormalement long". Figurez-vous que dans la Manche ce délai est de 18 mois.

Il est écrit dans le courrier que m'adresse le gestionnaire départemental, si je vous jure c'est écrit comme ça!

"Pour le département de la Manche, ce délai est de 18 mois à compter de la date de dépôt de votre demande. Vous ne pourrez donc saisir la commission de médiation qu'à partir du 24/12/2012"

C'est beau non ! Au lieu d'attendre comme un con, j'aurais du saisir la commission de médiation.

La commune de Flamanville m'a proposé l'an dernier un logement que j'ai refusé car j'ai considéré qu'il n'était pas adapté. Le pire c'est que j'aurais aussi pu m'afranchir du délai compte tenu d'un article du code de la construction et de l'habitation.

Alors je me demande ce que veux dire le anormalement long ? Est-ce qu'il y aurait des fichiers de gens blacklistés ? De gens je ne sais pas quoi de discriminant ? Je dois avouer que je pourrais m'en foutre, mais ce soir, je serais plutôt d'humeur à aller règler quelques comptes avec tous ces gens qui nourissent de couleuvres des gens comme moi.

Je ressens ce soir pire qu'une discrimination, une négation, une marque de fer rouge que je vois là écrite sous mes yeux. Personne, personne, de l'ancienne, des anciennes, de la nouvelle n'a pris en considération mon cas. Et vous voudriez que je reste calme quand sciemment la force publique prend ce droit de travers. Merde.

Blacklisté ! Un peu comme sur les listes électorales... Un peu comme dans les pré-campagnes... Un peu comme à la banque... Et ce n'est sûrement pas fini.

Y'a même pas dans tous "ces gens" quelqu'un qui aurait pris en compte l'idée que nous puissions construire les meilleurs logements sociaux et depuis longtemps... Foutaise des temps moderne ou pour rassurer le petit monde on prend des vielles recettes dans des vielles marmites avec des vielles idées, pas étonnant que cela reste vieux. Ce n'est pas faute d'avoir fait des propositions, des montages, tous s'en sont foutus, et pour preuve, alors que toute la FRance réfléchit à l'écoconstrcution, ici on se pavanne encore devant des tas d'agglos...

Et vous voudriez que je sois de bonne humeur, et vous voudriez quoi aussi ?

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Sophie 01/07/2015 11:49

Que tu sois de bonne humeur!