Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #transition écologique

J'ai longtemps pensé que le plus court chemin pour aller d'un point A vers un point B était la ligne droite avant de découvrir que le rêve et la pensée faisaient voyager plus vite et plus loin et à meilleur bilan carbone.

Un jour "La Chat" m'a appris que le plus court chemin d'un point A vers un point B était de ne pas y aller ! Ce qui peut revenir au même, si on s'occupe sans bouger, à attendre, ici par exemple les première étincelles de l'EPR. C'est pas demain qu'il va produire les kilowatteurs qu'il nous faudrait pour alimenter nos bougies.

Il y a des gens qui lancent des programmes comme d'autres lancent le boomerang, il le rattrape toujours... On a découvert plus de boomerang à l'état de fossile (déchet pourrait on dire) que de traces vivantes de son usage. Est-ce que nos descendants s'amuseront avec nos déchets à faire briller des bougies ? Oui monsieur avec beaucoup de certainement... "on y travaille, comme au reste d'ailleurs, ayez confiance"...

Heureusement que le carburant n'est pas cher en ce moment parce que la note aurait été encore plus salée. Je me demande d'ailleurs dans une économie comme celle que j'ai sous les yeux comment la fluctuation des court du baril et des caruburants fait varier les coûts de production. Vous vous rendez bien compte de la différence qu'il y a entre un litre de gazole à 1,08€ (prix payé ce matin) et le même litre payé 1,5€. Non ? Bah mince alors... Tout ça pour dire que les budgets transports, acheminement, approvisionnements, matières transformées ne doit pas être le même.

Si ça se trouve dans deux ans le litre est à 2 € et la note sera tout autre. Ceci dit je ne parle là que de prix, parce que à 1, 1,5 ou 2€ le litre la pollution est la même, peut-être pire quand il n'est pas cher, nous aurions tendance à faire plus de kilomètres. Le PDG de notre bon électricien nous dit avec un aplomb d'arracheur de dents que "nous avons tout remis à plat, nous avons optimisé, mais désolé on prend encore un an de retard". Un an ? Et au cumul ? Déjà que nous étions en retard de tout en signant aveuglèment pour ce genre de projet, le boulet que nous nous mettons à la société risque de nous plonger dans des profondeurs qu'il ne vaut mieux pas tenter d'imaginer.

Soyez tranquilles, calmes et disciplinés, de toutes manières ce sont les clients de l'électrichien qui paieront. L'État. Nous. Toi. Moi. Quelque soit la manière où l'on paye des impôts. J'avais souligné l'escroquerie que représentait l'EPR, je ne pensait pas qu'il faudrait y ajouter le racket organisé. Souvenez-vous récemment les radiateurs électriques gratuit de la Ségo.

Et il va falloir retourner voir et (tenter) de parler de projets avec des gens qui n'ont que la fatalité à opposer aux alternatives. La bête s'entretien sur notre dos avec notre complicité en toute impunité.

À 1 milliards de surcoût, on pourrait imaginer distribuer le centième de cette somme par département pour élaborer des plans eficaces de matrises et d'économies d'énergies. Il pourrait être judicieux de dire dans la rubrique "un euro dans le nucléaire; un euro dans les alternatives" qu'un plan d'étude de 10 millions d'euros par département permettent avec les acteurs du secteur de fabriquer une sortie de crise énergétique, permettant des sortie de crises salutaire à chacun. Mais bon, nous n'en sommes pas là... Enfn, nous n'en n'avons jamais été aussi prés !

Mercredi dernier midi les sirènes de début de mois elles sonnaient le glas de ce fatras. Pensez qu'on fabrique encore des parking pour un truc qui devrait être fini. C'est dire. Essayez de vous justifier d'autant de carences dans notre monde moderne. Juste pour voir.

Commenter cet article