Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #De la graine d'énergie...

Chapitre 2016... On commence à bien connaître l'air de cette ère qui nous vous aujourd'hui de débuter ce nouveau chapitre. Il y en a eu tant d'autre avant cette articulation du temps. C'est le moment de présenter des vœux, en souhaiter, en partager, mais aussi celui d'être exigeants comme jamais. Si ce n'est pas le moment de souhaiter la poisse, je vœux bien quand même que certains se tirent une balle dans le pied ou ailleurs et disparaissent de nos écrans, de nos ondes, ça nous fera toujours ça de Paix en plus.

Je vœux bien que les marchands de haine voient leurs rayons de commerce diminuer face à une réelle prise de conscience sur les misères qui nous entourent, et pas seulement celles à l'intérieur de nos frontières.

Je vœux donc que vos horizons soient dégagés pour voir, entendre, sentir les plus beaux levers et couchers de soleil, je vous souhaite des ciels clairs pour plonger la tête dans les étoiles, parler à la lune avec la possibilité de fuir dans les havres de Paix, de bonheurs et de sympathies qui vous sont chers.

Je vous souhaite de belles attentions, la réciprocité de celles-ci dans le monde tel qu'il est en vous méfiant des certaines intentions. Je vous souhaite de trouver en vous les forces qu'il faut pour aller bien, mais plus encore celles qu'il faudrait pour le changer quand même un peu, beaucoup, ce putain de monde où nous vivons et mourrons tous. Je vous souhaite de sortir de ces contraintes aliénantes pour prendre le temps nécessaire et, non pas seulement pour préserver nos essentiels, mais  les accroître, les partager avec tous.

Je vous souhaite ces rires, ces complicités, ces tendresses qui apaisent le quotidien, nous apprennent sur les souffrances, sur la nécessité de faire nos propres (ou sales) révolutions intérieures pour regarder le monde avec d'autres filtres. Je vous souhaite de garder la force de rire de la bêtise sans succomber à celle-ci.

Je vous, je nous souhaite de trouver les synergies pour infléchir les tendances auto destructrices de notre espèce. Je te souhaite toi le migrant, toi le mendiant, toi le fatigué, toi la gueule cassée, toi l'affamé, toi l'assoiffée, toi l'esseulé, dans tes fuites, tes peurs, tes craintes; que l'autre, dans son insuportable arrogance de supposé normal ravale celle-ci pour étouffer ce conformisme réactionnaire.

Faire naître des espoirs, faire vivre leurs réalisations, les animer pour lutter contre ce patho-défaito-conservato-archaïco discours de mépris de l'autre, sa négation, son histoire.

Re-fonder, re-bâtir, restaurer nos façons d'être ensemble, seul, pour des idéaux de paix, de bonne santé, de joies...

Et puis, et puis, je ne pouvais pas commencer l'année par une bourde, la voici en image...

New Year's Day...

Commenter cet article