Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #transition écologique

Pour bien relier la connerie du monde, j'ai ouvert un voyage sur Blablacar entre Flamanville et Notre Dame des Landes. Pour aller tenter de calculer la somme de connerie que tout cela représente. Ce trajet est ouvert sur le site non pas pour leur faire de la pub mais bien faire savoir la bande d'escrocs qu'ils peuvent parfois être.

En effet, la semaine dernière, dimanche j'ai réservé un voyage Caen-Cherbourg le matin. L'acceptation étant automatique sur cette offre, j'ai reçu le numéro du chauffeur et j'ai été débité de neuf euros et cinquante centimes sur ma carte prépayée.

J'ai tenté de joindre le conducteur à six ou sept reprise, mes facettes le diront et mon opérateur donnera les enregistrements quand j'aurai dénoncé ce méfait, mais après avoir signalé que je n'avais pas fait le voyage comme prévu et écrit qu'il était injoignable, ils ont mené leur enquête, le dossier est clos et je n'ai pas été remboursé. Super non ?

M'en vais te leur faire de la pub à ces lascars ! J'ai dit dans l'annonce que je transportais des vivres pour la ZAD !!! À mon avis va pas y avoir beaucoup d'inscrits !!! Ce n'aurait pas été grave si je n'avais eu à monter dans le train sans billet puisque ma carte n'avait plus assez de crédit pour payer le billet, et que le contrôleur très rigoureux m'a bien entendu verbalisé, montant du billet, établissement du billet à bord, amende et taxes de paiement différé ou les retards... Bref, la misère. Je ne sais pas si je bats mon record sur le trajet au prorata d'un Paris-Cherbourg, mais avouez que c'est quand même fort en chocolat. Je ne pense pas transiger avec eux. Surtout que dans mon cas, ce n'est pas la première fois, à cause notamment de ceux dont le métier et de faire des aller-retours entre deux villes sous couvert de Blablamachinchose avec leur monoplace à deux balles. Ça m'avait à l'époque mis dans une bien belle misère aussi !!!

 

Commenter cet article