Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Comme un con, je pense qu'il me sera plus facile d'aller voter au second tour de ces présidentielles. Je dis comme un con car quand je lis les avis des uns et des autres, quand j'écoute ce qui se dit et lis ce qui s'écrit, je me dis quand même que nous sommes tombés bien bas.

Jeee... Tuuu... Vouuus...

Mon propos ne sera pas moralisateur et loin de là, beaucoup de copains, copines n'iront pas voter, après tout c'est permis. Moi le premier je n'ai pas su mettre un bulletin "grand Jacques" en 2002. Ni escroc, ni facho avait écrit un ami sur son bulletin, le mien était blanc à l'époque. Pour la première fois de ma vie d'électeur, je regrette mon vote tel que je l'ai décrit dimanche.

Est-ce que c'est un jeu dangereux de refuser le vote avant de refuser le FN ? Je le pense. Et je ne demande pas qu'un chèque en blanc soit donné à Macron. Comme vous je vois déjà le retour de ceux, qui nous aurons jusque là bien plombé, roder afin d'attraper le meilleur poste possible. Les misérables, à la gamelle comme j'écrivais au lendemain des primaires de gauche.

Le gars nous dit qu'il va changer les têtes et son club de supporters n'est qu'un ramassis de vieilles et piteuses gloires. Et le vote ne se pose pas comme le choix d'un président, il est d'abord celui du moins pire, j'en conviens, mais dans la mesure où nous voudrions changer le monde, la société aurons nous plus de chance d'y parvenir avec un présidente plutôt qu'avec une présidente ? Ma question n'est pas misogyne, mais je les apprécie tellement peu que je vais arrêter d'écrire leurs noms, et en l'occurence nous avons un et une candidate.

Aurons-nous plus de facilités d'être dans la propositions, d'être dans la construction d'une réelle alternative (et non pas alternance), aurons nous les mêmes libertés de mouvement, de manifester, de s'exprimer, j'ai quand même à ce sujet de grands doutes. Sûrement que le jeu consiste de savoir à quelle vitesse chacun pourra régler ses compte physiquement avec l'autre, seul ou en bande... La belle pédagogie des extrêmes...

Les fruits du système en lutte contre le système pour ratisser sur la contestation, sur les contestations ? Si chacun d'eux ne vient pas du même sérail et qu'il est évident que les méthodes de l'un renforce la force de l'autre, et réciproquement du coup puisque le banquier serait élu ! Leurs discours sont scandaleux, j'en conviens aussi. Et on ne peut me soupçonner d'aimer les banquiers, il n'y a qu'à relire quelques histoires de ce blog.

Sûrement que nous nous trompons tous aussi de la manière dont nous pensons être de gauche, que nous donnons dans notre façon d'être, nos façons de faire le bâton pour nous faire taper dessus. Et quand je constate que beaucoup dit de gauche font les fines bouches pour voter, je trouve là un bel exemple ! Sûrement que nous nous trompons sur le sens même de la gauche à l'époque où nous sommes. Les luttes passées, les acquis, notre confort qui fait que si tout les pays du monde vivaient et consommaient comme les français il faudrait trois planètes. Certes, il y a pire, mais devons nous tendre vers le pire systématiquement, se servir de l'alibi du mauvais pour faire médiocre ? Ben merde...

Alors que beaucoup espèrent une sixième république, la probabilité d'un 4ème Reich est aussi possible. Si la sixième république, passe un tour, celle du 4ème est plus proche et elle sera renforcée par le délitement de chacun, le renoncement. Ce serait bien pire...

Le monde peine à être en paix, à donner à boire de l'eau potable, à manger, à s'abriter, à accueillir les détresses, et chacun regarde son nombril pour ne pas avoir à participer à un laminage dans les urnes de l'extrême droite. Moins elle aura de voix moins nous l'entendrons dans les prochaines années, cela ne veut pas pour autant dire qu'on appréciera ce qui sera dit mais vraiment, entre les deux ?

Avez-vous entendu dire quelque chose sur le réchauffement climatique depuis dimanche soir ? Non, nous nous sommes trumpisés sans s'en rendre compte. Aux yeux de tous... Nous avons tous cru pouvoir être éditorialiste, journaliste, politique derrière nos écrans, l'impression d'être proche du monde alors que nous nous en éloignions, et à chaque fois que quelque chose naît, elle est toujours décriée, détruire par les réseaux asociaux, par les rumeurs, par la sauvegarde d'intérêts ciblés, privés. 

Si nous n'avons pas fini d'entendre et de vivre des conneries, en vieillissant elles ne me feront peut-être pas autant rire, l'humanité s'auto détruit plus vite qu'elle ne détruit la planète, ce qui est à plein d'égard, quand on en connait le rythme, assez remarquable !!!

Commenter cet article