Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie, #vie locale, #transition écologique

Non content de dire publiquement que l'on savait gérer les conséquences d'un accident nucléaire, le représentant du collège syndicats de la CLI en a encore sorti une bonne il me semble dans ce reportage de HAG FM. "Mon souvenir le plus marquant, c'est les dégâts du tsunami"...

Je vous laisse apprécier la parole de la présidente de la CLI de Flamanville qui dit veiller à un équilibre de la prise en compte des acteurs des CLI. Super ! Que pensera t-elle de cet enregistrement de HAG FM où seuls des personnes que l'on peut difficilement soupçonner d'être anti nucléaire. Je ne sais pas pourquoi les associations anti nucléaires n'ont pas la parole dans ce reportage ? D'ailleurs je viens de leur laisser un message sur le répondeur téléphonique.

Je cite "un équilibre d'expression entre les 4 collèges membres de la CLI", je ne sais pas s'il est utile de l'interpeller à ce sujet, la ligne éditorial de la radio lui est propre et après tout... Mais si elle doit veiller à un équilibre d'expression où et comment le trouver dans ce cas ? Je doute que HAG FM accepte une paroles des associations, et c'est étonnant de diffuser l'idée de l'équilibre de l'expression et ne pas le réaliser de sa propre initiative. Mais bon...

Le jour où l'ASN valide la cuve de l'EPR à demi-mot, en balbutiant ses explications, cette conférence pour les populations pour leur apprendre à vivre ou à survivre à la radioactivité, s'habituer à la potentialité du pire et à la gestion de celui-ci, accepter le risque sans vouloir changer les causes de celui-ci, et c'est bien dommage !!!

 

 

Commenter cet article