Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique, #social, #transition écologique

Une maladresse m'aura conduit au CHU de Caen la semaine dernière. Arrivé en taxi médicalisé le jeudi soir vers 19 heures, j'en fus autorisé à sortir le lendemain vers 14 heures. Restait à savoir comment retourner chez moi puisque de l'accident à l'opération j'avais été totalement pris en charge.

Se pose donc la question du transport avec l'infirmière le matin. Je lui parle du train qui coûtera moins cher à tout le monde, après je tenais sur mes deux jambes... En remontant de fumer une clope je rencontre une copine du bled qui me dit sortir dans l'après midi. Avec son accord, je propose que nous n'usions que d'une voiture médicale.

Après tout nous partions du même endroit et nous allions vers le même distant d'environ 120 kilomètres. Même si j'avais à attendre 1 H 30 par les temps qui courent, les économies qu'il faut faire, les émissions de polluants, le nombre de voiture sur les routes, le trou de la sécu... Bref, je pensais donc qu'il était judicieux de penser un covoiturage de malade... Ce n'est que du bon sens.

Pas sûr que tout le monde l'entende comme ça ! En effet, cela ne semblait pas être aussi évident pour le transporteur. Toujours est-il que nous sommes montés à deux dans le taxi médical avec deux bons de transport.

Peut-on imaginer que le transporteur se fasse payer de deux courses par la sécu ? Non je n'ose y croire...

Pourrait-on imaginer que dans les grands centres hospitaliers une bourses aux transports soit créée afin d'optimiser la venue et le retour des malades ? Peut-on penser qu'avec toutes les identifications informatiques et informatisées, l'hôpital sache par avance que deux, trois, quatre personnes du même code postal sortent dans la journée et dans ce cas rechercher un véhicule pour faire sortir tout le monde dans un seul véhicule ?

Entre tous les rendez-vous planifiés, programmés pourquoi ne pas le faire aussi dans le sens des consultations ? On dit souvent que la maladie isole, mais on accentue celle-ci en individualisant les transports qui ont des coûts cumulés énormes à supporter. Carburants, GES, routes, accidents, Sécurité sociale...

N'y aurait-il pas là une forme de responsabilité collective à penser, à mettre en place pour améliorer encore les prises en charges ?

Commenter cet article