Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie, #politique, #social, #transition écologique

Un paradoxe du moment: alors que l'on commence à peine à panser les plaies de Irma, voilà que sous-couvert de plan logement notre bon Manu projette de construire du logement social en baissant les exigences des normes... Pas mal pour un pays qui construit une préfecture dans les Caraïbes qui s'écroule au premier coup de vent. Certes, un sacré coup de vent mais quand même... Tellement solide et aux normes ce bâtiment que les équipes préfectorales ont du aller se réfugier dans l'ancienne préfecture.

Pourquoi exiger que les maisons soient moins énergivores quand on a pas de tunes, dans l'hypothèse où tu arrives à te loger, tu n'aurais pas le budget pour payer les charges de la maison. Et quand tu l'as, tu n'est pas sûr qu'elle tienne le coup au moindre aléa météorologique.

Pourquoi d'un côté des milliards seraient mobilisés pour lutter contre le réchauffement climatique et que dès que possible on voudrait s'affranchir des normes environnementale et sociales dans la construction alors que le bâtiment à lui seul et gros émetteur de gaz à effet de serre ?

Il ne faudrait pas chercher bien loin pour trouver des mode de construction qui passeraient le fourches caudines des éléments climatiques... Si seulement on s'en donnait la peine... Et compte tenu des résultats dont j'ai pu avoir connaissance que ce soit sur les consommations, les résistances, le budget, les matériaux de types de maisons écologiques, je reste sans voix face aux fallacieuses excuses utilisées par le monde politique en la matière.

Ne doutez pas que si les normes environnementales et sociales baissent dans le monde de la construction, même pour loger les plus démunis, ça va construire puisqu'on évoque sans cesse que ça coûte cher de faire bien. Encore une fois on construira des maisons de merde pour les plus démunis et rien ne changera. 

C'est dommage mon cher Manu que des gens bataillent à corps et cœur perdu pour promouvoir des méthodes, des techniques dont le monde tel que vous vous en revendiquez n'a que faire... Je me demande à quel type de pensée complexe correspond cette misère politique dont vous vous targuez depuis hier...

Et pourquoi mon cher Manu, si vous développiez un plan logement ambitieux vous ne lanceriez un programme de 10, 20, 30 mille maisons en paille, un pourquoi, si on veut le faire et qu'à prime abord on espère le faire mal, pourquoi on n'étudierait pas la possibilité d'en faire un lot de manière ambitieuse ? Hein, pourquoi mon chez Manu, dites moi ?

Et je ne dis pas ça pour moi, ma maison ? Vous voyez à l'horizon la prison ? Voyez-vous au bord de la rivière le cimetière ? Et en aval, l'hôpital ? J'habite moi quelque part entre les trois, parfois dans les trois, des fois dans un seul, mais jamais très loin de l'un ou de l'autre...

 

Commenter cet article