Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie, #politique, #transition écologique, #De la graine d'énergie..., #paille

Est-il plus facile de ne pas craindre ou ne pas avoir d'avis sur la fiscalité quand on ne paie pas d'impôts sur le revenu ? Et puis, moi qui vit de la solidarité du pays pourrais-je être contre ? Suis-je comme d'autres dans ma situation pour autant affranchi d'impôts ? Ben non, quelqu'un qui gagne 1000 euros par mois paye sur toute ses dépenses de la TVA. Comme il n'est pas facile de faire une moyenne sur ce que l'on paye en raison des différents taux, et des dépenses exonérées aussi, en raisonnent par l'absurde on pourrait dire que la moyenne est autour de 16%. 

Si quelqu'un s'en sort avec 1000 euros en payant mensuellement 160 € de taxes sur toutes ses dépenses, quelqu'un qui gagnerait plus et vivrait aussi avec la même somme par mois ne paierait pas plus d'impôts. Jusqu'à ce qu'il soit imposable. Tout le monde râle contre l'impôt alors. qu'il est l'élément clé du pacte commun. C'est en l'acceptant, en comprenant les règles communes que l'on accède aussi au rang de pays, ou de communauté de pays.

Alors qu'il y a peu je disais d'elle qu'elle était la plus grande et la plus célèbre bipolaire du pays, la Ségolène en a sorti une bonne hier. On sait le carnage du CICE, elle proposait de soumettre les crédits d'impôts aux investissement "vert" ou écologique. Ma foi, ce n'est pas à mon sens une mauvaise idée, elle permettrait au pays d'acter sur la COP 21 en engageant progressivement un switch de l'économie.

Les entreprises ayant bénéficié des crédits d'impôts sans contre partie d'emplois, de bénéfices pour l'environnement, pour la transition écologique ont-elles l'intérêts collectif dont elles nous assènent ? Non !

Ce ne serait pas suffisant de le dire comme ça... Si la fiscalité sur le crédit d'impôts était associée à des investissement verts, il faudrait définir ceux-ci et vous verrez alors que bien vite on se retrouverait avec des valeurs vertes douteuses !!! Pour aller plus loin, l'État dont les dotations sont à la baisse depuis déjà fort longtemps, j'entends ce discours catastrophisme depuis mon adolescence, pourquoi ne soumettrait-il pas alors les dotations aux collectivités en échange d'investissement verts ?

Plutôt que de supprimer la taxe d'habitation, pour ne serait-elle pas assujetties aussi à la qualité du bâtiment, au même titre que la taxe foncière ? Faire payer plus ce qui pollue, ce qui coûte pour faire entrer l'ensemble dans des cercles plus vertueux ?

Dans la mesure où notre système économique est discriminant de fait, essayez d'obtenir un crédit, un logement sans CDI et vous verrez bien; comment faire pour donner un autre sens à nos actes commerçants, marchand pour qu'ils soient utiles à tous ?

Ce matin, j'ai pu poser ces questions au ministre de l'économie sur France Inter, mais je ne suis pas sûr qu'il ait répondu à ma question. Une bonne réponse de droite !!!

Commenter cet article