Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie, #politique, #vie locale, #transition écologique

Réellement interpellé sur la vente aux enchères des arbres de La Chapelle en Juger, j'ai appris sur le contexte de la vente.

Il s'agit d'un agriculteur qui veut détruire les haies pour agrandir ses parcelles. Nous sommes donc là face au cœur du problème. Détruire pour produire plus et moins bien. Sauver les arbres sous entend il alors d'avoir à acheter les terres sur lesquelles ils croissent depuis si longtemps ? En quoi cet espace mériterait notre attention pour tenter de sauver toute la biodiversité liée à ces centaines de mètres de haies d'arbres ?

En quoi aurions intérêts à nous mobiliser pour dire "stop" à toutes ces vélites de destruction ? Et le sauver n'en ferait-il pas un patrimoine commun original ?

Quand ces arbres auront été vendus, qu'aurons nous gagné ? Connaître le prix de la nature, en fixer un barème pour l'avenir ? Si nous avions, et qui que ce soit d'autre à payer le prix du service rendu par ces arbres depuis qu'ils poussent, je ne suis pas sûr que quelqu'un pourrait enchérir. Tenter de mettre une valeur sur ça, comme ça, juste pour faire partir l'ensemble en fumée, à un truc de révoltant dans les contextes où nous sommes.

Voilà donc une trace de notre civilisation, mettre aux enchères le vivant pour le détruire. Je trouve ça beau, une belle liberté finalement !!! D'un côté on explique toute l'importance des arbres, on peste sur le déboisement ailleurs en brandissant des étendards bobo et là sous nos yeux, on met le vivant aux enchères ! Et il y aura du monde pour l'acheter, plus peut-être que pour s'y opposer. 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog