Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Non pas 40 comme CAC 40, mais comme Communauté d'Agglomération du Cotentin. Au passage comme les choses se passent parfois, je me demande dans le choix de l'acronyme de la structure politique de ce territoire, si intrinsèquement, tout ne se situe pas dans la spéculation.

La plus grosse spéculation étant quand même de faire les choses pour que ça ne fonctionne pas en espérant que personne ne s'en rende compte pour revenir chacun dans son prés carré. Parce que c'est à mon avis une chance que la CAC puisse exister. En effet, nous sommes tous sur cette presqu'île au bout du monde. Port de punition pour les militaires, poubelle atomique du monde (même si beaucoup de déchets sont repartis et repartent), proche voisins économique du Royaume-Uni qui quitte l'Union Européenne, territoire d'accueil du chantier EPR, port où l'on espère construire la plus grande éolienne du monde... Des magnifiques livres de photos, aux peintures, livres, musiciens, maraîchers entre autres; quand je vois toutes ces richesses, je me demande ce qui nous conditionne autant à avoir autant de médiocrité politique pour organiser ce qui devrait l'être pour l'ensemble de la population.

Si vous allez vous balader, lentement, à pied, à vélo, en bus il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour constater les disparités qui existent ici d'est en ouest, du nord au sud et dans les grandes diagonales. Le pire constat serait de voir que dans les communes chacun essaie de tirer la couverture à soi, comme on a pu le voir à l'ouest, avant la création officielle de la CAC.

Si vous décidiez d'en faire le tour en bus avec les services proposés, à titre d'exemple, il faudra vous armer de patience, et vous n'êtes pas au bout de vos surprises quant à la logique qui prédispose l'organisation des lignes, leurs correspondances, les manques qui subsitent en regard de ce qui existe.

Tout d'abord et pour avoir déjà écrit sur le sujet, il faut souligner l'effort du département avec le réseau Manéo. En effet, l'effort public aura rendu le bus plus accessible économiquement, mais nettement moins d'un point de vue pratique. Si au début des années 2000 une ligne passait pas Siouville, Flamanville, Les Pieux pour se rendre à Cherbourg, il ne fallait pas moins de 5 euros par trajet. S'il ne faut plus que 2,3 € pour se rendre à Cherbourg en Cotentin, il faut déjà aller aux Pieux !

Si vous voulez aller à Valognes, il faut passer par Cherbourg en espérant qu'une correspondance dans le délai de validité du ticket existe, or, il vous faudra en racheter un et attendre deux heures. Si vous voulez rejoindre Saint Vaast de Cherbourg, ce n'est pas possible, il faut passer par Valognes. Il n'y a pas de bus non plus entre Beaumont et Cherbourg...

Or, il circule sur les routes du territoire de nombreux bus EDF, Orano qui achemine les salariés de ces grands groupes. Pourquoi alors que le pouvoir politique et ces entreprise du CAC 40 cette fois, ont des liens très intimes, il ne serait pas possible de facilité la mobilité des habitants du Cotentin ?

Est-il idiot de penser coordonner des horaires qui permettent d'avoir un train dans la foulée ? Est débile de penser avoir un ticket unique pour se déplacer sur le territoire de la CAC ? Et de connecter l'ensemble au reste du département ?

Peut-être alors qu'on aurait moins de voiture sur les routes surtout en regard du nombre de bus qui roulent vide ou en sous remplissage, les voitures à usage individuel. Peut-être que nous aurions moins de problèmes de stationnement, moins de voitures sur les routes, moins de parking à construire. ET au final tout le monde y gagnerait, le porte monnaie de chacun, y compris ceux qui payent le carburant des bus qui roulent vides. Moins de gaz à effet de serre émis, une mobilité simplifiée, une sécurité routière renforcée...

Pourquoi les arrêts de bus ne sont-ils donc pas communs à tous les réseaux afin de les rendre accessibles aux piétons, suspendus de permis, personnes à mobilité réduite, salariés... Est-ce que ce ne serait pas la une politique à mener pour la CAC qui nous épargnerait des nouveaux réseaux de bus à quelques millions. Pourquoi les villes ne seraient pas connectées la nuit alors que des bus d'entreprises circulent ? Si c'était un problème de responsabilité, j'espère que les chauffeurs le sont. Et si c'est pour jeter l'opprobre par avance sur ceux qui voudraient user d'une réseau nouvellement constitué, des cartes par type  d'usager peuvent être imaginés.

Il me semble que l'entreprise qui équipe les bus de tous le pays avec les cartes à puces, les bornes de validations est normande... Allez on le fait cet effort de territoire ? On essaye ensemble de rééquilibrer tous ces décalages ?

Avec un peu de volonté je suis sûr que le territoire ferait de belles et grosses économies, en euros, en pollution tout en augmentant la sécurité routière, rapprochant les habitants en favorisant les partages, les échanges...

Et ça évitera peut-être d'user de fallacieux arguments pour faire un bout de route à 5,2 millions d'euros, et un nouveau réseau de bus de ville à quelque millions aussi. Ces euros seraient bien plus utiles dans la rénovation de l'habitat pour cette fois faire des économies sur les charges énergétiques de la maison. Mais ça on sait déjà aussi comment faire !!! Enfin pour ceux qui savent lire !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog