Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #écologie, #politique, #vie locale, #transition écologique

Alors que tout doit aller plus vite, que nous devons tous être plus performants, plus rapides, plus efficaces; que l'on nous vend des haut débit pour internet, par téléphone, que l'immédiateté est la règle, le tout tout de suite je voyais une forme d'injonction paradoxale à limiter la vitesse sur certaines routes à 80 km/h. Tant mieux pour les vies épargnées où l'on sait que la vitesse ajoutée à l'euphorie de substance avec une dose de maladresse, une once d'étourderie peut être fatale, mais n'aurait-il pas été tout aussi judicieux de tenter de faire baisser le nombre de véhicules sur la route ?

Encore une fois et ce ne sera pas la dernière, quand tout le monde est seul dans sa voiture, quand les bus roulent vides, ne pourrions nous pas essayer de s'organiser autrement ? La fluidité des trafics n'en serait qu'améliorée, les émissions de gaz à effet de serre divisée d'autant (avec le petit plus de la charge du véhicule utilisé), la sécurité sur la route augmentée dans le sens où l'on est sûrement plus responsable avec des passagers à bord que seul au volant.

Si la question était de savoir pourquoi la société n'opte pas pour s'organiser de la sorte quelles seraient les réponses ? À la fin du mois d'août, les médias annonçaient que le vente d'automobiles neuves n'avaient jamais été aussi forte à cette saison ! Et pourquoi ? Ben parce que de nouvelles normes européennes pour limiter les pollutions des véhicules vont entrer en vigueur et qu'il fallait donc écouler les stocks. Bravo, en toute impunité on brade des stocks que l'on sait déjà trop polluant. Tout ça pour se gausser de chiffres de ventes merveilleux, de parts de marché gagnées et de croissance économique accrues. Un bel exemple de manœuvre contre productive.

Autant de matières premières utilisées de façons dispendieuses au mépris des impacts sociétaux, écologiques connus. Il est évident que quand on utilise les transports en communs locaux, on ne peut être que dubitatif sur l'idée de vivre ici sans voiture. Malgré des efforts et à titre d'exemple, la navette entre le port de Diélette et le bourg des Pieux plusieurs fois par jour sauf le dimanche à du sens mais il serait mieux que les horaires soient coordonnés avec ceux des bus Manéo qui relient dans un sens Cherbourg et l'autre Portbail. Ces même bus départementaux étant assez mal coordonnés aux trains au départ de Cherbourg et il n'y a pas de liaison transversale pour gagner Bricquebec ou Valognes. Je faisais remarquer il y a quelques temps que Cherbourg Saint Vaast n'est pas possible en bus. Ce ne sont pourtant pas les bus qui manqueraient sur les routes du Cotentin, je vous renvoie à un article précédent sur les possibilités d'optimisation des transports en commun. Dans ce cadre, il semble que la CAC ait lancer une réflexion sur la mobilité. J'ai même pu lire qu'elle avait fait venir des spécialistes de Paris pour une réunion. Sachez quand même que quitte à parler d'optimisation des transports, les deux personnes sollicitées ont voyagé seule et ont bénéficier chacune d'un remboursement pour leur voyage pour un montant total d'environ 730 €. Ce n'est donc pas gagné !!! (http://www.cc-lespieux.fr/fr/vie-administrative/communaute-dagglomeration/les-deliberations/2018/fichiers/DEL2018-040%20-%20Remboursemt%20frais%20kmtiriques_4_3872.pdf

Au bus qui roulent vides il faudrait ajouté les taxis ambulances qui font parfois plusieurs aller retour avec d'autres grandes villes comme Caen, Saint-Lô... avec une seule personne à bord. Quitte à s'appeler taxi ambulance, l'idée de coordonner la possibilité pour une ou deux personnes de bénéficier du voyage en participant de manière proportionnée au trajet médical aurait-il quelque chose de si déconnant aujourd'hui ?

Bref, ce ne serait pas les solutions qui manquent si l'on voulait accroître les possibilités de mobilité. Je me mets parfois à la place d'un étranger qui viendrait dans le coin comptant user des transport en commun pour découvrir le territoire, il ne pourrait être que déçu du voyage...

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog