Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck

Y'en a un paquet qui devraient aller consulter !!! Pour preuve !

Bonjour !

Vous ne devez (ou ne devriez) pas être sans savoir qu’une seconde (ou deuxième) consultation du public à lieu en ce moment sur le site de FLA 3 concernant une usine de chaulage, concassage, triage de déchets minéraux. Permettez moi en qualité d’encore riverain de ce si beau chantier de vous solliciter afin :

1°/ Obtenir les résultats de la première consultation dans la mesure où j’avais posé des questions sur la qualité ou non qualité des poussières émises lors des essais de concassage en 2018 sur la période et en amont de la première consultation du public. Pour avoir appris d’un représentant de la société Gu. « qu’un problème d’arsenic » a été remarqué l'an dernier, il ne devait pas y avoir que de l’arsenic dans les mètres cubes de poussières disséminées dans l’atmosphère chaud et sec de l’an dernier.

2°/ Je souhaiterais mieux comprendre l’ensemble des documents remis à consultation du public rédigés dans un français qui ne semble qu’appartenir à ce genre de démarches. Le point 3;3 du document stipulant l’objectif du projet est en cela assez remarquable !!!

3°/ Je pense que le CERFA  remis à la préfecture est rempli de manières erronées, fallacieuses voire mensongères et cela me paraît scandaleux de se permettre se genre de remplissage de documents administré quand l’État demande à tous les citoyens une extrême vigilance dans la manière de remplir les quantités de formulaires qui nous sont soumis à remplissage trop souvent. En effet, que ce soit sur les points des nuisances sonores, des poussières, des vibrations, des déchets, de leur provenance, de leurs usages futurs on peut se demander si les risques ont été appréhendés de manières sérieuses. Il me paraît intolérable, incongru, grotesques de livrer à la consultation du public en cachant une partie des problèmes soulevés sans qu’aucunes réponses à la première consultation n’aient été sinon rendues publics tout au moins communiquées aux personnes ayant soumis questions, interrogations, alertes sur ces sujets.

4°/ Il paraîtrait judicieux de chercher à connaître l’intensité des chocs des BRH et la façon dont leurs ondes se propagent dans les roches sur lesquels sont construites ou en cours de construction des INB. La propagation de celles-ci risquent de faire et font vibrer les sols et ce, dans tous les azimuts y compris ceux où ce situent les installations recevants des soudures (et pour ne parler que de cela), défaillantes…

5°/ Enfin et à titre strictement personnel, le tacatac similaire à une arme automatique dont les riverains sont envahis depuis l’an dernier m’inciteraient à prendre les armes face à autant de malhonnêteté. Comment est-ce possible d’avoir rejeté autant de saloperies dans l’air, la mer, sur les gens en toute impunité ? D'autant que les déchets minéraux concassés l'an dernier provenaient de la zone nord du chantier EPR où avaient été précemment découverts des déchets issus de la construction de FLA 1&2 qui visiblement n'avaient rien à faire là compte tenu de leur degré de pollution.

6°/ Par ailleurs et dans un autre registre, sans savoir si c'est à vote organisme qu'il faut demander soutien pour chercher à comprendre ou attirer des seuils de vigilances relevés au-delà de ceux connus aujourd'hui, si tous ces chantiers n'ont pas perturber un peu plus les sols que l'on ne l'imagine. En cela, et sur plusieurs années, je vous invite à venir consulter des photos, en faire lors de balades pédestres autour de l'INB de Flamanville comment tous les édifices érigés vers le ciel ont des aplombs douteux, comment ceux-ci sont croisés et ne correspondent à aucune logique, sauf à entendre que nos espoirs locaux auront précarisé un peu plus les sols sur lesquels nous vivons, roulons, marchons, aimons, et pourquoi nous espérons le faire encore longtemps. Chercher à comprendre toutes ces fissures sur ces maisons et tout ce qui s'écroule petit à petit... Parce ce rien n'est jamais sûr, il me semble y avoir localement et ailleurs, et en trop d'endroit ces sources de risques qui font tourner les têtes, les économies, dans le mauvais sens. Que c'est à vous d'agir.

Bonne journée quand même, ça va bien se passer !!!

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog