Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck

Qu’est-ce qu’on est cons d’être fiers d’être normands !!!

La preuve : https://actu.fr/societe/la-normandie-officiellement-candidate-construction-deux-nouveaux-epr_21777568.html?fbclid=IwAR0mAEAXo8XW9x0rM4TWXNDpB0wX-J6xhr4o1_QaWSJrlJaJRLcwW1qUkfU

Cour des comptes rapport 2019 sur la politique salariale d'EDF :

https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-02/06-politique-salariale-EDF-SA-Tome-2.pdf

Il est probable que je ne m'attire pas beaucoup de copains, d'amis en diffusant ceci, mais parce que je pense que de la manière dont les choses se passent, je me demande si l'on n'entretient pas là le mythe de l'énergie infinie, quasi gratuite et propre. Et par ruissellement, tout le monde en paraît convaincu, le français n'a pas coupé le cordon ombilical qui le relie à l'objectif noble et initial d'EDF, apporter l'électricité partout. Depuis... Le pathos collectif qui imprègne tout le sujet de l'énergie, du nucléaire, des modes de vie est bien loin de ce qui devrait être fait. Pas de copains, pas d'amis, ce n'est pour moi aujourd'hui pas si grâve tellement j'ai l'impression de me la faire mettre profond par cette hypocrisie maladive. Et si ce n'était que moi encore, mais pour n'avoir le sentiment de choix qu'entre l'hôpital, la prison ou le cimetière ; je peux me passer de ces compagnies. Merci les gars de perdurer à la misère, merci beaucoup de votre honnêteté, votre sympathie, merci pour tout...

Prendre la liberté de dire que si nous voulons encore donner du sens aux trois piliers de notre république Liberté-Égalité-Fraternité, à la lecture des deux articles des liens ci-dessus il est facile de constater que le pilier de l'Égalité est rompu, que la rupture est hypocritement entretenu, que si rien ne change l'infime trace de Fraternité ne suffira pas à contenir les relents de haine qui inondent le pays basés sur la dénonciation d'inégalité, d'injustice fiscale...

Pourquoi ? La lecture de l'article et du rapport de la Cour des Comptes est assez instructive sur les inégalités flagrantes qu'il peut y avoir localement. Le parc HLM réparti en plusieurs bailleurs est composé pour part de logement dit EDF, construits de la fin des années 70 au début des années 80 afin d'accueillir la main d'œuvre pour construire les tranches 1 et 2 du CNPE de Flamanville.

Quarante ans plus tard, les dit logements pour une grande partie est construite en parpaings avec 5 à 7 centimètres d'isolant polystyrène. Le moyen de chauffage utilisé : des convecteurs électriques. Rien n'a changé véritablement, depuis... Les grenelles, les COP, les difficultés pour payer la facture d'électricité, les lois de transition énergétique, le code de l'énergie, les accords internationaux n'y auront rien changer non plus.

Et pour tout dire, c'est même pire que cela, puisque ceux qui choisissent de se passer du chauffage électrique par un poêle à bois par souci d'économie, mais aussi pour avoir plus chaud l'hiver à moins cher, se font retoquer par les bailleurs sociaux. Il y a « presque » obligation de se chauffer à l'électricité dans des passoires thermiques. Dans un parc dit « social » avec un public souvent à faible ressources, il est facile d'imaginer les sommes à engager pour avoir une température acceptable dans ce type de logement.

Pourquoi dire cela ? Ben la lecture du rapport de la cour des compte dit les conditions avantageuses des personne sous statut EDF dans le paiement du service de consommation d'énergie finale principalement électrique. D'autre part le rapport nous précise le salaire moyen des agents EDF. Cela veut donc dire qu'à logement égal, et pourri, personne ne mérite cela ; une personne en difficulté sociale, financière statutaire n'aura pas la même pression qu'un agent EDF qui ne paiera que 4 % de la consommation d'électricité. Pas d'abonnement, pas de taxes ; et ceci jusqu'à trois lieux de consommation... Même si cet avantage est fiscalisé, les manières dont les calculs s'opèrent sont d'écarts bien supérieurs à l'avantage perçu. En somme, EDF qui ne peut faire de promotion sans dire par obligation légale : « l'énergie est notre avenir, économisons là ! » ; s'en fout et contre fout de faire quoique ce soit pour faire faire des économies aux consommateurs en cautionnant le fait de chauffer sans compter ces passoires thermiques alors que cela en plonge beaucoup dans la misère sociale, bancaire, sanitaire. Dont une part est payée par les budgets publics sur les fonds des CCAS, de la CAF et l'aide sociale.

Il est étonnant de constater comme le dit la cour que la fiscalisation de l'avantage en nature de fourniture d'électricité n'est pas mesuré, connu, évalué en regard des surfaces des logements, de la composition des foyers.

Extrait :

Et que la remarque du ministre ressemble plus à un réflexe pavlovien de la défense de l'atome puisque que la cour dit n'avoir aucun repère de calcul sinon un manque à gagner estimé de presque 300 millions d'euros pour l'entreprise (salariés et retraités).

Extrait :

Si je ne suis pas contre le principe d'avantages dans les entreprises et surtout dans des groupes qui vendent un service palpable même si on ne sait pas grand chose des manières de faire, cette inégalité criante me paraît aujourd'hui est décalée, injuste, disproportionnée... Si les gens de ce fleuron international si brillant, si beau étaient fiers de leur travail et pensaient pouvoir agir pour le bien commun, avant de râler sur les privilèges et avantages des élus, ils feraient bien de regarder les leurs, et de comparer avec leurs voisins. Accepter de payer le prix de la conception de merde proposée par ce système serait la première chose à faire avant de discuter de quoique ce soit.

C'est d'autant plus facile alors de se pavaner quand le salaire moyen dans l'entreprise est de plus de 4900 euros (dixit la cour des comptes) et qu'on accuse un endettement de 33 milliards d'euros en 2017 pour, au final, critiquer, entraver tout ce qui pourrait changer la vie des gens quand on est aussi déconnecté des réalités du monde.

Que la classe politique normande se vante d'un consensus sur l'idée d'accueillir deux EPR à Penly et que les zozos locaux réclament depuis un moment un deuxième EPR à Flamanville, c'est à dire, complice de fait de ces régimes d'inégalités, spirales d'exclusion, il faut vraiment être con d'être fier d'être normand. Et que ceux qui pouvaient l'être doivent tourner assez vite dans leur tombes pour se supplanter au nucléaire.

Il doit y en avoir un paquet de maires EDF qui avaient, ont ces avantages, et vous expliquent que vous devez vous serrer la ceinture pour payer votre électricité, il doit y en avoir... Et il doit y en avoir aussi des maires EDF qui ont eut la possibilité de voir les choses autrement. Bandes d'escrocs patentés ! Je serai curieux de voir le barème de fiscalisation de l'avantage en nature de l'accès à l'électricité en énergie finale qui s'il n'est pas choquant à la base, paraît largement déconnecté des réalités du moment pour un groupe qui se targue d'être le champion des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie. (voir rapport page 15).

Extrait :

Et pour finir par installer de la vidéo surveillance afin d'être bien sûr d'être en sécurité pour préserver ce trésor d'escroquerie. La classe non ? Le pire se renouvelle. Tout le monde sait qu'avec l'EPR, 54 projets ont bénéficié de financements à hauteur de 123 millions d'euros, par décret en 2008 du statut de Grand Chantier. Cette enveloppe n'a pas bougé d'un centime depuis le début du chantier alors que le budget chantier est presque multiplié par quatre, et que le délai de construction a plus que doublé. L'accord initial stipule qu'EDF paie les intérêts des emprunt contractés, parce que ce sont des emprunts contractés par les communes et non des dons, jusqu'au démarrage du réacteur. Les communes remboursent actuellement le capital des emprunts consentis n'ont donc pas intérêt à ce que l'EPR démarre !!! Payer les intérêts des emprunts ferait imploser certaines communes, et en tout cas, en dehors des charges courantes et connues aujourd'hui augmentera de fait les dépenses. Un réelle ambiguïté, puisque les communes locales sont moins perdantes à ce que l'EPR ne démarre pas. D'autant que depuis que ça traîne, elles ont largement contribué à recoller des morceaux, en maintenant une euphorie, une fourbe gloriole...

L'évolution des salaires sur les périodes concernées est-elle une corruption de fait des salariés première entrave aux évolutions comme l'écrit le rapport ? Et le débat sur la défiscalisation des heures supplémentaires doit certainement beaucoup à EDF en France, d'autant que le système de rémunération de heures supplémentaires chez EDF et beaucoup plus avantageux qu'ailleurs. Par la défiscalisation des heures supplémentaires une complicité de fait est créée entre ceux qui en profitent le plus (par exemple chez EDF) au détriment de ceux qui en chient pour faire des heures supplémentaires souvent mal payées, quand elles le sont, en tout cas mal valorisées et mal comptées partout ailleurs, qui plus est dans d'autres conditions de travail. Dans le mesure où il est courant d'entendre qu'EDF est un état dans l'État, je ne doute pas de l'opportunité de lobbying concernant la fiscalisation ou défiscalisation des heures supplémentaires. Mais, ce n'est peut-être qu'un fantasme, ce qui est sûr c'est que la corporation n'est pas perdante, une fois de plus !

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2617

Ce que le rapport ne dit pas, c'est la tarabistouille blablacar au départ de l'EPR (et aussi au retour). Comment définir le modèle économique qui consiste à payer des frais de déplacement à des salariés parfois en véhicule de fonction, et autoriser une gratte blablacar ? Même si j'en profite je ne trouve pas cela terrible, même si c'est un peu digressif par rapport à la politique salariale d'EDF, qui est de fait autour d'un CNPE plutôt locale, les déplacements ne concernant que des salariés d'entreprises sous traitantes pour grande partie. Mais les deux ne sont-ils pas liés, puisque ces déplacements se font dans le cadre d'un chantier EDF.

L'ironie veut que le Cotentin a importé de l'électricité au charbon provenant de Bretagne cet hiver 2018-19. Il est heureux qu'il fasse beau, la rupture était proche !!! La conclusion de la cour des comptes et sans équivoque et la manière dont les ministres et le PDG d'EDF se dédouanent n'est pas très correct en regard des difficultés de gens, et si cela n'apparaît dans le rapport, sans évoquer non plus, les notions de risques liées au mode de production majoritaire chez le fleuron national. S'il fallait tenter de calculer le coût du risque prix dans le temps, en investissement, en pollutions, mais pire encore dans l'entrave de fait à toute autre perspective que le mode de production nucléaire, il y aurait quand même un paquet de baffes qui se perdraient !!!

Extrait :

 

Peut-être que vous avez une idée d'où se situe le pire la-dedans, est-il dans le fait que l'on paye, finance, entraîne des gendarmes et militaires, CRS pour maintenir ce vice caché de la république ? Est-ce le poids d'EDF et son consanguin Orano dans les rouages de l'État à faire des choses, mais à ce que surtout rien ne changent pour eux ? Est-ce la manière de fonctionner d'EDF qui ressemble tout autant à un clan, un opus déï de la république, une force de nuisance sans nom, une bande d'arnaqueur du bien commun ?

Que ce soit la cour des comptes, l'ASN ou toute autre forme d'autorité, EDF et ORANO n'en n'ont jamais rien à cirer. Toujours une longueur d'avance sur la manière dont ils nous la mettent profond !!! Et quand bien même si, depuis enfant je cotoie des gens de ces entreprises, si je mène aussi parfois des activités avec eux, la manière dont ils me disent : « Tout va bien, tout est cool, vive la république, l'égalité »; il est facile de comprendre que ces inégalités sont bien trop criantes et flagrantes pour être encore acceptables et acceptées.

La seule manière dont nous pourrions sortir de ces système d'inégalités, dangereux ; c'est de sortir du nucléaire rapidement, arrêter d'investir à fonds perdus dans cette filière, reporter les budgets sur la maîtrise de la consommation, l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, et pas que sur les moyens ; en effet, la ressource humaine qui est payée sur ces deniers, serait beaucoup moins stressées à travailler réellement à la transition énergétique, et non plus à se fourvoyer dans des systèmes ineptes qu'ils ne peuvent même pas critiquer. Y'en a encore qui vont me faire chier avec leur soupe. Elle pue, elle est cher et toxique votre soupe, alors bouffez-là tant qu'il y en a mais lâchez l'humanité avec cette connerie...

Au mois d'avril débutera le « grand débat sur les déchets nucléaires »... Je n'ai pas entendu dans les présentations journalistiques, que nous devrions déjà, arrêter d'en produire. Au contraire, en parlant du démantèlement on sait par avance que des milliards seront consacrés encore et toujours à l'atome. Fermer des réacteurs et laisser refroidir sous surveillance coûtera bien moins cher que de s'évertuer à vouloir démanteler. Parler efficacité, maîtrise, économie d'énergie et énergies renouvelables permettra de se passer du nucléaire, sans pour autant que l'industrie ne capte tous les euros disponibles au détriment du reste comme toujours.

Note du 5 mars 2018...

Quand je pense que le mouvement des gilets jaunes est né principalement en réaction à la taxe carbone sur le carburant. Au moins concernant les véhicules et en dehors d'avantages d'entreprises (encore!) tout le monde paie le même prix à la pompe. Les syndicats d'EDF auront belle partie de participer au mouvement, d'attiser, d'aider le mouvement dans la mesure où visiblement leurs avantage sur la consommation d'énergie finale à la maison cumulée à leur salaire reste profondément décalé de la réalité de leur concitoyens. Qui plus est comme le dit la Cour, quand les résultats de l'entreprise sont plus que médiocre. La cour s'est concentrée sur les salaires, il serait bien de chercher plus loin afin de voir comment et à quel coût l'État paye, finance la sécurité autour des sites et les conséquences sur les libertés de chacun. Si le petit Manuel (Valls) a fait oficiellement des antinucléaire des terroristes patentés, fliqués, fichés, surveillés ; il est aisé de comprendre pourquoi. Les privilèges sont protégés pour le plus grand bien des supporter de l'atome.

 

Prenons deux foyers où le premier travaille chez EDF sous statut, et le second où nous aurions des demandeurs d'emplois ou allocataire de minimas sociaux. Si l'on prend le salaire moyen chez EDF (4900 €) et un foyer ou il rentrerait tout au plus 2000 € par mois (et je suis large), si le premier ne paie que 4% de sa facture, l'autre foyer en paie 100 %. Quelqu'un qui gagne 2,5 fois moins en moyenne qu'un agent EDF paie donc 25 fois plus d'énergie finale (à logement et consommation égales). Mais nous savons que c'est bien pire car personne aux conditions de ressources sinon précaire, limitée ne se permettra jamais d'avoir le même mode de vie à son domicile qu'une personne qui ne paie rien de l'énergie consommée fabriquant ce confort...

 

Je ne suis pas contre tirer la condition de chacun vers le haut, bien au contraire, mais peut-on imaginer un monde, un société, un pays comme le nôtre où tout le monde aurait un salaire moyen de plus de 4900 € et ne paierait que 4 % TTC de sa consommation d'énergie finale électrique ? Pourquoi pas, mais il me semble que quelque soit leurs modèles ou leurs convictions peu d'économistes soutiendraient le modèle d'EDF, notamment au travers de sa politique salariale et les avantages associés.

 

En somme, une partie de la France rame et trime, du salarié, aux travailleurs sociaux pour payer la facture d'un modèle énergétique que les promoteurs ne paient pas. Je trouve ça assez beau et classe, pas vous ? Il sont combien à s'être vus expulsés quand la spirale du non-paiement pointe ? Pour la gloire de ce modèle énergétique ? Y'aurait comme un problème, non ?

 

J'ai sollicité un rendez-vous téléphonique ou physique à la Cour des Comptes afin d'avoir des explications sur certains aspects du rapport, et sur d'autres qui n'apparaissent pas dans les avantages. À titre d'exemple, si je me fie à la flotte de véhicule autour du CNPE de Flamanville, beaucoup de salariés disposent d'un véhicule de fonction, constituant un avantage indéniable, n'apparaissant pas dans le rapport de la cour. Récemment, j'ai reçu cette réponse :

Bonjour,
Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez aux travaux de la Cour des comptes.
Nous ne sommes pas en mesure de répondre favorablement à votre demande. 
En revanche, si vous le souhaitez, vous pouvez nous adresser un message que nous transmettrons aux magistrats concernés.

Bien cordialement,

Relations avec les citoyens
Direction de la communication
Cour des comptes
13, rue Cambon - 75001 Paris

Le PDG d'EDF sur France Inter dans « On n'arrête pas l'éco » le samedi 1 décembre 2018 :

https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-l-eco/on-n-arrete-pas-l-eco-01-decembre-2018

Il disait à l'antenne (et en vidéo) que «nous (EDF) sommes les champions de la sobriété énergétique », belle annonce retoquée par le rapport de la Cour. Soutenant que l'avenir est à « l'électricité » et vantant les modes de production, jusqu'à se revendiquer aussi champion du monde, hors Chine, de la production d'énergies renouvelables... Nous ne sommes pas prêt à sortir du nucléaire, d'une part en regard des espoirs de prolongation de vie des réacteurs en fonction (jusqu'à 60 ans, contre trente initialement), d'autre part en espérant construire des EPR supplémentaires en France. Critiquant par deux fois le modèle allemand, et notamment le coût induit pour les consommateurs, il soutient que si les renouvelables sont compétitifs en terme de coûts par rapport au nucléaire, c'est parce que tous les coût ne sont pas intégrés dans le tarif. Belle hypocrisie quand on sait comment l'entreprise est prévoyante, notamment sur le coût de gestion des déchets, les provisions assurantielles en cas d'accident(s), son déficit (33 milliards d'euros fin 2017) ; oubliant que le prix fixé par les autorités de régulation est un tarif « politique », c'est à dire qu'il sert à dire et revendiquer que les autres modèles énergétiques sont plus chers. En prenant l'alibi du GIEC il fait de la production nucléaire le chancre de la lutte contre le réchauffement climatique, oubliant tant et tant d'aspects de la production, la consommation et des modes de vie réalistes, des aspects sociaux sanitaires ; il entretien en direct à la radio le mythe de l'énergie infinie, propre et pas cher. Une belle tribune hypocrite à rapprocher du rapport de la Cour des Comptes sorti début janvier, à rapprocher de l'échec industriel de l'EPR à Flamanville, des risques induits sur les territoires en cas d'accident, et de la manière dont la facture à elle seule, plombe la vie de tant de foyers.

À l'opposé du mythe, il existe pourtant partout en France, en Europe et dans le monde des personnes, des structures qui élaborent d'autres modes d'approches sur nos liens à l'environnement, l'énergie afin de bâtir des alternatives permettant de préserver les grands équilibres vacillants... Il y a peu dans « Carnets de campagnes » sur France Inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-20-fevrier-2019

à partir de la 7ème minute...

Pour revenir sur l'aspect logement, et sans vouloir être trop caricatural, en me basant sur ce que j'ai connu ou peu connaître des logements sociaux aux alentours du CNPE de Flamanville que faudrait-il dire pour faire comprendre les écarts ?

À logement égal, par exemple un F2 des terres blanches aux Pieux selon que vous soyez allocataire de minimas sociaux ou salarié d'EDF, quel est l'impact de la facture l'électricité sur vos ressources. Pour avoir un confort correct dans le type de logement évoqué, la facture moyenne est d'environ 1800 € par an. Si par chance vous atteignez 12000 € de ressources annuelles cela représente une part électricité de 15 %.

Si vous êtes salarié EDF vous ne payez que 4% TTC de la consommation hors abonnement soit environ 62 € par an (4% de 1800€-240€). En imaginant qu'un salarié soit hébergé dans ce type de logement en début de carrière avec un revenu de 24000€ annuel, cela représente une part électricité sur les ressources de 0,2% !!! Soit un impact sur la ressource 75 fois moindre.

Quand le PDG d'EDF se gausse sur France Inter que l'avenir est à l'électricité, pourquoi pas, mais dans quelles conditions ? Si, au prix, des risques d'accident industriels, de la psychologie de territoire que la production nucléaire organise, des déficits de l'entreprise, de la mainmise sur les débats, la promotion du modèle nucléaire d'EDF, d'ORANO et de l'État français participent d'autant d'inégalités, il devient de plus en plus urgent de surseoir à ces escroqueries. L'inégalité portée comme un grâal dans la société française par un groupe arrogant, donneur de leçons, dogmatique, un peu menteur sur les bords, grand financier de l'inefficacité au changement de paradigme. Et après tout, quand on voit leurs avantages, ont-ils réellement tort ? Les manières consanguines d'entretenir ce modèle sont profondément révoltantes. Pouvons-nous alors vouloir exporter ces inégalités partout dans le monde ? N'y a t-il pas mieux à exporter ? Nous ne sommes pas capable de faire un EPR qui devait être une vitrine, c'est en Chine que se trouve la vitrine malgré les deux brouillons, en Finlande et à Flamanville. Si, en exportant des centrales nous exportons les modes de vie, les psychologies, les manières de faire ; je doute fort qu'il y ait la moindre once d'humanisme dans ces transactions. Et il faut s'insurger contre. Il y a tant et bien mieux à faire. C'est pathologique de le nier. De même qu'il est pathologique de nier la morbidité liée à l'atome, le cynisme des turiféraires de l'atome en la matière à un petit côté totalitaire, dictatoriale dont l'humanité, la planète ne peuvent plus s'accorder. Je passe bien entendu pour ce qui concerne le Cotentin, les exportations militaro-industriels s'étalant sur des décennies avec le prix que l'on sait. Les synergies du militaro-industriel et de l'atome sur le Cotentin premiers vecteurs d'inégalités mortifères. Avec les encouragements du public. J'en reviens à mon titre : « Qu'est-ce qu'on est cons d'être fiers d'être normands », qui peut se décliner dans tant et tant de régions finalement. Et qu'est-ce qu'on peut être collectivement profondément tarés à toujours faire les fines bouches quand il s'agit de parler de sortie du nucléaire, de se passer de pétrole, de faire autrement, d'aspirer à d'autres modes de vie. Ce que je perçois est plus de l'ordre de l'accompagnement à mal faire ou dans le déplacement du système d'exploitation.

Dans tout ça, pouvons-nous demander ce qu'est l'assistanat ?

Commenter cet article

nadia 12/11/2019 10:34

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le

charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je

l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos

deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais

sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le

grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48

heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son

retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans

l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet

homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre

entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-

envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance

sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur

whatsapp au 00229 61 79 46 97

corine 23/06/2019 08:34

je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur: son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69 son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net

anicette 17/06/2019 20:12

Bonjour
Mon nom c'est Anicette DIJOUX, grande est ma joie de partager avec vous, mon expérience maitre marabout kabirou, en effet mon mari a quitté le domicile conjugal depuis plusieurs mois suite à une petite dispute que nous avions eu en laissant à ma charge nos 2 enfants. Ma situation se dégradait de jour en jour puisque dans le même temps j'ai perdu mon boulot. Etant toujours amoureuse de lui et voulant qu'il soit aux côtés de nos adorables enfants j'ai pris contact avec le Médium Marabout Voyant Maitre KABIROU dont j'ai trouvé les contacts sur les Forums.
J’ai été agréablement surpris du retour de mon mari 3 jour après les rituels qu'a effectué le Médium Marabout Voyant Maitre KABIROU pour moi , et ce n'est pas tout ma situation financière a changé positivement , j'ai trouvé un autre emploi et je suis bien rémunéré .Vous qui avez des problèmes sentimentaux ou financiers, je vous demande de contacter le Médium Marabout Voyant Maitre KABIROU pour être satisfait.

Voici ces coordonnées
maraboutkabirou@outlook.fr
whtsapp00229 61 93 43 16
Visitez son site pour fait le choix de votre commande

Articles récents

Hébergé par Overblog