Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck

Pour vous dire à quel point le calcul de sabordage de l'idée d'une commune nouvelle sur les cendres de la 2CP est une erreur politique, sociale, économique et intellectuelle et sans savoir par avance si cela peut ou pourrait faire partie localement d'un tronc commun de candidatures aux prochaines élections municipales ; en quelques repères chiffrées, vous signifier les aberrations entretenues.

Les communes perçoivent pour leur budget une recette calculée sur une base fiscale déterminée par les services de l'État sur laquelle les communes appliquent un taux voté en conseil municipal. Depuis la disparition de la 2CP, ce qu'il faut savoir pour comprendre les querelles d'égo, et les jalousies afférentes aux sommes évoquées que :

Si grosso modo il y a deux fois plus d'habitants aux Pieux qu'à Flamanville, pour la même recette fiscale sur le foncier bâti, si la commune des Pieux perçoit un peu moins de 500 000 euros, celle de Flamanville, en regard de l'implatation du CNPE perçoit elle pour la même ligne comptable un peu moins de 10 millions d'euros. La 2CP avait cette vertu, c'est que cette somme, qui reste aujourd'hui dans les caisses de la mairie de Flamanville était partagée, répartie et administrée sur les 15 communes de la 2CP.

Aujourd'hui, on passe plus de temps à s'écharper sur les manières dont les égo et les susceptibilités sont préservées que de tenter de structurer de réels projets de territoires. En sabordant l'idée d'une commune nouvelle sur les 15 communes de la 2CP, l'échec ne se limite pas à cette parcelle atomique du Cotentin. C'est l'ensemble du Cotentin, et ses habitants qui pâtissent des égos surgonflés des représentants locaux formatés pour créer une acceptation sociale, industrielle, intellectuelle du modèle de société qui accompagne les risques, les dégâts écologiques et les gouffres économiques.

S'il n'est pas politiquement correct d'être en désaccord avec tout cela, et pire encore de le dire, l'écrire, le partager ; je ne vois pas en quoi les bilans de ces 20 dernières années ont ou auraient quelque chose de politiquement correct. C'est nul, naze, pitoyable, malhonnête... Le pire c'est que face à ce rouleur compresseur d'indifférence, beaucoup pètent les plombs, en crèvent sans que ne soit atteinte la brillance de nos fleurons.

Même si hier au Sénat, il semble qu'ils en aient pris plein les étiquettes, la comédie organisée par EDF, Orano, l'ASN et leur aveugles supporters à réellement quelque chose d'indigeste dans un pays comme le nôtre. En perpétuant ces manière de faire, d'agir ce sont les socles de la société, déjà bien mal en point, qui sont un peu plus fragilisés. Dommage...

Lien audience plénière Sénat du 18 juillet 2019: http://videos.senat.fr/video.1265985_5d2cfdbf51f99.audition-pleniere---epr-de-flamanville

S'il se trouvent des personnes qui auraient envie de chercher à savoir si le projet de commune nouvelle sur le territoire de la feu 2CP est possible afin de bâtir un tronc commun de candidatures aux prochaines municipales, you're welcome !!!

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog