Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck

Il arrive parfois que dans les misères des quotidiens qui se télescopent de se rendre compte de la bêtises d'expression rétorquées de manières pavlovienne. Je ne sais plus quelle était la remarque formulée sous entendant une forme de besoin amenant au laconique " Ben oui c'est le nerf de la guerre", tout le monde sait là que l'on parle d'argent.

Dans l'emploi quotidien de la langue française ne légitime t-on pas la guerre des que quelqu'un demande une aide, financière en l'occurrence ici ? L'incite t-on de fait à s'imaginer en  guerre pour être aidé ? Dit-on qu'il est plus facile de financer des guerre de de fabriquer de la paix ?

Pas sûr que l'on oriente correctement en répondant systématiquement "c'est le nerf de la guerre". Que si tu ne t'en sors pas, c'est que tu l'as perdue cette guerre. Et qu'un autre à gagné du coup !!! Même si l'on ne sait bien jamais trop qui est le gagnant de la misère d'autrui.

Au final pas certain non plus de réclamer "argent" et "guerre" dans les revendications souvent incomprises de ceux que l'on pigeonnent avec la carotte de l'argent. Ceci dit, un paquet de "nerfs" est nécessaire pour faire de l'argent le neurone de la paix. Le cap donné est alors beaucoup plus apaisant que l'emploi du mot guerre, qui se fout complétement de la psychologie de celui qui la reçoit (l'expression). Et pas que la manière sonore qui vous pénètre alors les sens, mais aussi l'insouciance de l'émetteur...

Quand les langages sont vecteurs de violences, guerres, ou tout au moins de faire psychoter sur cette menace nous détournant d'essentiels, il est temps de les faire évoluer...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog