Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond
Pour savoir si le nombre de chomeurs baisse ne suffit il pas de mesurer les rentrées de cotisations sociales. Normalement si emploi il y a, les comptes sociaux devraient être
au beau fixe, or je ne suis pas certain que ce soit le cas. Si on prend l'exemple du déficite de la sécu, l'emploi et les cotisations qui vont avec devraient combler le déficit.
Le travailler plus pour gagner plus est une escroquerie de plus. En plus de créer une forme légale de travail au noir, un travail sans cotisations, sans impôts, "on" voudrait faire "croire" à ceux qui bossent
qu'ils vont pouvoir choisir leurs heures supplémentaires. Comme si en se réveillant le matin on pouvait décider de gagner 30€ de plus sur la journée à venir en allant voir sont patron et lui dire, je fais trois heures de plus....
vous me les payez.... Douce utopie que le travail pour tous, à l'échelle de la planète, je me demande ce qu'il faudrait faire, pour que tout le monde bosse. C'est clair qu'on pourrait tous ce mettre à dépolluer, mais encore faudrait il que l'on soit daccord sur les niveaux de pollutions.
Celles qui apparaissent évidentes aux yeux de certains sont niées par d'autres. Alors ça se complique... Comme de dire que les ampoules basse consommation font baisser la note d'électricité, c'est vrai, mais si elles viennent de Chine, ça n'a plus aucun sens!!!! L'économie que l'on ferait se trouve perdu dans le transport.
Les solutions sont en parties locales avec une dimension globales.. Dans le milieu des année 90 on disait "act local, think global"... Toute une philosphie pour affirmer qu'il ne faut pas avoir peur de la grandeur des ses idées, qu'ils faut juste du temps, de l'explication, de la pédagogie....
Comme si ce qui différencie l'utopie de la réalité est la fait qu'elle n'a pas été essayée... bonne continuation

Commenter cet article

Guillaume M 31/07/2007 11:17

L'évocation "brute de décoffrage" par les médias de la baisse du chômage est une des choses qui me foutent hors de moi, alors que de plus en plus de gens se retrouvent exclus du système... Dans ces conditions, comment ne pas soupçonner le pouvoir en place de tout contrôler?

Articles récents

Hébergé par Overblog