Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond
Depuis peu sur la commune un individu, au travers des deux associations qu'il préside, capte 48% du montant total des subvention attribuées par la collectivité aux associations. Dans le compte rendu du conseil de mars 2007, le montant total des subventions aux association était d'environ 242000€. Le budget total de la commune pour l'annnée est d'un peu plus de 3000000€. 4% du buget de la commune pour un individu qui à donc plutôt intérêt d'être bien copain avec le pouvoir en place et celui à venir. J'imagine qu'il faut être hyper intelligent, super compétent, boulimique de travail... Avec leurs multiples casquettes les gens ne s'y retrouvent plus. À une époque, en 1995, beaucoup me reprochaient de prendre les choses à coeur, de vouloir m'investir localement, ces mêmes personnes se retrouvent aujourd'hui en position de dominance. Chacun en pense ce qu'il veut. Moi je reste persuadé qu'ils ne sont que les garde fous d'une industrie en mal de développement. À vouloir tout contrôler pour éviter toute émergence alternative, tous les oeufs sont mis dans le même panier. Rien n'est jamais trop grand, trop beau, ni trop cher pour ces personnes. Certaines associations en difficulté n'auront pas eu la même "chance". Certaines sont financées à fond perdus sans que le minimum associatif, a savoir ne pas dépenser plus qu'on en gagne, ne soit respecté. Un clivage existe donc entre ceux qui n'ont jamais de problèmes et ceux qui sont soumis à des critères drastiques. Je pense qu'il y a là vecteur d'inégalité, engendrant jalousie, rumeurs, fantasmes populaires et politiques. Il est clair pour moi que ce ne sont pas des copains... Aprés un chantage à l'emploi naîtra...

Commenter cet article

klou 28/09/2007 20:09

INADMISSIBLE!!!!!
Ancien résident pieusais, j'ai du mal à admettre de telles dérives dans le monde associatif. Dérives, qui engendrent donc nécessairement des clivages sociaux au sein même d'une commune de seulement 3 500 habitants. Je laisse donc soin aux gens de faire le calcul des ressources budgétaires de la commune allouées pour chaque habitant.

Guillaume M 28/09/2007 14:45

Ce cas "isolé" me paraît être le reflet d'une pratique très répandue... et déplorable, bien entendu. On ne lutte pas avec les mêmes armes, c'est clair.

Articles récents

Hébergé par Overblog