Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond
Publié dans : #écologie
Si construire ou auto construire SA maison reste une préoccupation de "nantis" formatée au culte de la propriété privée; l'emprise foncière sur laquelle elle se réalise appartient au patrimoine de l'humanité. Bâtir, physiquement, c'est se résoudre à exercer une pression sur l'environnement. La mesure voudrait qui, si c'est inéluctable, cette pression soit minimisée. Et pas seulement dans l'usage du produit fini, mais plus encore dans les dépenses d'énergie grises associée à la réalisation.
Les notions de proximité, de solidarité, d'entre aide, d'humanité sont des critères qui deviennent primordiaux devant la hausse des coûts de transports, les diverses déréglementations de certains marchés et la nouveauté d'autres.
Si la fracture sociale n'a pas été réduite, d'autres se sont créées. Les écarts se creusent. Le monde ne s'équilibre plus que dans dans la concentration de moyens sans imaginer un partage plus juste. Face à un problème, certains peuvent se payer la solution ou en financer la recherche, d'autres n'ont d'autre solution que de l'imaginer en usant de patience.
Risquerait on beaucoup aujourd'hui à réserver des espaces d'éco construction pour apporter des solutions aux sans logis aux mal logés? L' État, les collectivités, les bailleurs sociaux, les syndicats ne doivent ils pas organiser une véritable synergie pour enrayer les problèmes de logement et dégonfler la bulle immobilière?
Nous avons fait n'importe quoi, nous continuons et continuerons tant que nos sociétés avanceront sur les peurs, les préjugés, le conformisme fruits de vieilles croyances. Nous ne pouvons donc pas parler de développement durable, d'énergie renouvelables avec des façons de faire vieilles comme la bêtise des hommes.Nos comportements, nos pensées, nos façons de faire doivent aussi être renouvelables pour statuer sur une évolution et ne pas rester sur des schémas de pensées archaïque comme on nous en donne à voir à lire à écouter dans les médias...
le mode est autre que celui médiatisé, et heureusement encore... 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog