Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond

 

Je ne sais pas de quel ordre sont ces questions. Mais, en navigant sur le net je suis tombé sur un truc qui m’a fait bondir et suscite quelques réactions et questions :

 

Sur quoi se fonde-t-on pour réclamer une propriété intellectuelle?

 

Quel intérêt pour une structure à but non lucratif de se protéger par le code de la propriété intellectuelle?

 

Peut-on imaginer qu'une association qui entrerait dans ce schéma soit de fait avec un président à vie?

 

Quelles notions de propriété doit-on mettre en avant dans une association? L'objet, les personnes, le fonctionnement, les modes de financements, les produits?

 

Suffit-il de se payer un droit comme on se payait une particule de noblesse pour se gausser d'un résultat que je trouve personnellement médiocre, discriminant, sectaire, mono culturel, formaté, véhiculé par des parachutés de lobbys? Par des pièces rapportés s'arrogeant une autorité territoriale au détriment de l'équité, du partage, de l'humilité, du respect (bientôt en vente dans nos rayons!!!).

 

Que devient donc la notion de démocratie?

 

Comment peut-on se prétendre d'un quelconque degré d'intellectualisme quand on est fermé au débat d'idées, à la confrontation, à l'échange, à la réponse à la moindre question?

 

Quel niveau de compromission faut-il avoir atteint pour tenir dans des locaux publics des assemblées générales en catimini avec sous menace d'incident de séance la moindre observation extérieure?

 

Une année on se barde d'avocats pour tenir séance sans qu'aucune critique ne puisse être émise, et celle d'après on se protège d'un cordon de CRS, on enferme les opposants comme dans tout bon système totalitaire pour ne pas troubler l'ordre établi....

s'il y a quelque chose d'intellectuel dans ce que je lis, je vois, je comprends, j'analyse je pense qu'il s'agit d'une escroquerie...

 

À mon sens, un intellectuel ne doit rien exclure et ceux qui s’en revendiquent ici ont bien trop exclu de gens, d’idées, de propositions, de solutions amiables pour en espérer la moindre considération de part.

 

Compte tenu de mon statut, c’est la lutte du pot de terre contre le pot de fer mais je pense dénoncer cette arrogance manipulatrice. Je ne manquerai pas de citer des exemples, des sources, sauf que la page internet qui me fait bondir, est justement protégée par ce code et que je ne m’autorise donc pas à vous l’envoyer mais je peux passer vous faire voir où trouver ces mentions légales.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog