Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond

Tu es ce que d’autres ne sont pas

À mes yeux, à mon sens, à mes envies,

Comme l’ombre de tes pas

Je n’aurais pas assez d’une vie

 

Pour oublier ce que je ne peux comprendre

Pour vouloir ce que je ne peux atteindre

Et avoir peur de ce que je ne veux entendre

Pas assez d’une vie pour cesser de geindre

 

Et pourtant ! Il y a bien longtemps

Que de folles ondes inondent

Mon corps lent, blanc ;

Impatient de te les retourner comme une fronde

 

J’ai vu, je vois

J’ai senti, je sens

J’écoute, j’entends

Les SOS d’un esprit aux abois

 

Dans tes yeux, une source d’énergie inépuisable ;

Du son de ta voix, une sensuelle caresse auditive ;

Des formes de ton corps, un espace pour fondre et glisser ; mais craintive

Toi, souvenirs de moments et pensées inoubliables…

 

 

Si l’amour se conjugue à tous les temps

J’ai bien du mal à le décliner au schizo

Même si ce n’est pas un temps

C’est un truc que t’as tout le temps

Même quand l’impression que ça fout le camp

Te galope dans la tête

Elle s’emballe, et t’en prend plein les dents…

 

J’ai peur de t’avoir dans la peau

Depuis longtemps pourtant

Si tu ne veux du comment

Peux-tu entendre le pourquoi

Veux-tu comprendre ce que moi

Je pensais de toi

Que je m’efforce déjà de mettre aux oubliettes…

 

Petite fille des temps obscurs

Belle femme des temps modernes

J’en suis à tant de cures

Aux identités bien ternes

Qu’il m’est dur d’écrire

Ce mot d’adieu, d’aveux

À moins que l’on ne puisse en rire…

 

 

 

Si je voulais t’écrire une belle lettre : M

Ce que je suis : K

Ce qui me manque : L

Pour aller dans les : R

Toutes ces odeurs, tous ces bruits : P

Ce que je déteste : N

Si le hasard : D

Fait une histoire de Q avec L….

           

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog