Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond
Publié dans : #social


 

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques/fiches-pratiques/contrats-travail/contrat-accompagnement-emploi.html#sommaire_7

 

 

Au niveau du contrat de travail, le CAE permet d'obtenir de formations au long du contrat pour des VAE (validations des acquis par l'expérience) ou des embauches en CDI (ce n'est pas forcément mon objectif!). Les aides sont généralement accordées pour des CDD de six ou douze mois renouvelables dans la limite de 24 mois.

 

Le chèque emploi association répond à quelques simplifications des démarches et la gestion du salaire est centralisée et n’occasionne pas de surplus de travail pour les bénévoles de l’association pour peu que le projet soit accordé.

 

Le site www.cea.urssaf.fr apporte des éléments de réflexion. Ce mode de rémunération est soumis à l’accord du salarié. Les aides liées aux statuts du bénéficiaire de l’emploi quand elle existent sont directement calculées par l’État.

 

Il conviendra donc de se placer dans le cas idéal d’un CDD de 24 mois maximum avec contrat d’objectif sur le développement de l’association et les formations individuelles pour à terme évoluer en indépendance sur le Nord Cotentin.

 

Une rémunération brute de 783€, soit 9€ de l’heure pour 87 heures par mois sera proposée. S’il est possible de déterminer une rémunération nette, à ce jour je n’ai pas suffisamment d’éléments pour déterminer le reste à payer pour l’association. Mais j’y travaille… Il conviendra pour le bon fonctionnement de l’association d’obtenir les coûts précis de la mesure pour une bonne gestion financière et de projet. Se détacher des problèmes de finance permet d’évoluer dans un environnement serein et le projet ne doit précariser qui que ce soit un peu plus.

 

Note du 18 novembre : selon les éléments obtenus auprès de l’urssaf au 082 395 500, j’ai pu avoir des chiffres suffisamment précis. Le salaire brut est majoré de 15% environ pour déduire que le coût total pour l’association est de 900€. La part supérieure au SMIC soit 25€ est soumise à toutes les cotisations sociales alors que la part du SMIC (8,71€) n’est assujetti qu’aux cotisations de retraite complémentaire soit 3,5% et aux ASSEDIC de 4%. La cotisation de formation professionnelle s’élève à 1%. Sur quelle assiette ?

 

 Certaines aides varient selon les départements, et il faut préciser que le siége social et le lieu de travail sont dans des départements différents, Manche et Loiret. Les ASSEDIC du Loiret 0826 08 08 45 m’ont renvoyé sur l’ANPE et les AGEFIPH pour statuer sur les aides, eux ne donnent rien.

 

Pour toutes ces fonctions et ces projets une rémunération supérieure SMIC mais inférieur au plafond au-delà duquel il devient moins avantageux de travailler contre salaire. S’il est admis que l’on puisse organiser un mieux disant socio professionnel il n’y a pas de raison de s’en priver, le contraire prédisposerait au bénévolat…

 

La CAF doit pouvoir me dire précisément comment seront réévaluées mes différentes allocations dans la période des deux ans suivant l’embauche.

C’est ce qu’elle m’a dit hier (17/11), les allocations sont portées dans le budget personnel ainsi que les aides des ASSEDIC pour le salarié.

 

En fonction des éléments en ma possession sur ces différents point je ne peux absolument pas dire si je ferai une bonne affaire en travaillant. Je sais juste que ça me permettra de donner du sens à mon organisation, de gagner de l’argent qui à de la valeur pour les yeux d’un banquier, ce que n’ont pas les minima sociaux ; même si en la matière je suis un cas à part. Mais plus encore de progresser dans un domaine qui m’est cher et me passionne.

 

D’autres éléments viennent alimenter le volet social. Être titulaire de l’AAH permet l’exonération de la taxe d’habitation et de la redevance télé. Pour les allocataires de l’ASS, une prime de 1000€ est versée au bout du quatrième mois d’activité, je ne sais pas si cette prime est également versée dans le cas d’une suspension de l’ASS. La prime à l’emploi fait partie aussi des gains potentiels. Ces éléments doivent être portés au prévisionnel afin de définir au mieux mes disponibilités pour les deux ans à venir.

 

Enfin pour un chiffrage précis de la mesure, il faudra englober les coûts de transports, d’hébergement, de nourriture pour les actions menées à l'extérieur du département (Réunion de CA, formations, stages).

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog