Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond

Pour aller à gauche, c’est par où ?

1995 : dans un hors série de Charlie, on pouvait lire, « la gauche c’est l’être, la droite c’est l’avoir ». J’avais 25 ans.

2009 : On se pose encore et plus que jamais la question. Qu’en dire aujourd’hui ?

Qu’est ce qu’il faut avoir pour être de gauche ? Qu’est ce qu’il faut être pour être de droite ?

Si au niveau de l’avoir, une des caractéristique de ceux qui prétendent être de gauche devrait être plutôt dans le registre : « je n’ai rien », il est indéniable que pour en être, de gauche, il faut : culture, intelligence, gentillesse, savoir, finesse d’esprit, partage, altruisme, don de soi… de l’immatériel en somme… Finalement ne rien avoir pour être de gauche avec la nécessité de ne pas vouloir être kalif à la place du kalif. Trop souvent, ceux qui auraient pu véritablement mener des dynamiques de gauche se sont recroquevillés sur leur petit avoir pour le faire briller. Mais alors peut-on « être » sans pouvoir ? Quelle nécessité y a-t-il à vouloir être de gauche et se laisser séduire par les sirènes libérales de la dominance, du totalitarisme, de l’exclusion et de la discrimination ? Tous les ingrédients pour être de droite !!! Avec la malhonnêteté de le nier. Comment séparer la gauche de la droite aujourd’hui ? Le fossé qu’il existe entre les croyances et les savoirs ? Regardez et écoutez autour de vous… Ceux qui croient, qui crôa, qui crôassent seront les premiers à berner les incrédules, pour leur confort. Si la notion de gauche s’accorde avec le progrès, il n’y a pas de raison à ce que celle-ci ne remette pas en cause des dogmes basés sur des croyances, elle, la gauche par opposition au conservatisme ne doit donc pas écrire les chemins des peuples avec les mêmes méthodes que celle du passé ou passéistes.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog