Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #De la graine d'énergie...

Ne me demandez pas comment j'en suis arrivé là. Les chemins empruntés ces dernières années ne sont pas assez sanitaires pour en faire gloriole. Néanmoins, ce que je découvre de jours en jours au travers de mes filtres m'autorise à penser. Histoire de s'auto rassurer et lacher prise par rapport à des traits du psychisme souvent anxiogènes. La force de ceux qui explorent des parties inconnues de nos encéphales et d'expliquer ces voyages parfois interdits, de dirent les bons et mauvais côtés de ceux-ci, et de faire savoir comment connaître et découvrir ses propres limites, pourquoi il faudrait aussi savoir les repousser sans entraver l'espace de l'autre, sans empiéter sur ses sphères, sans...

Si on ne me demande rien, je n'en ai pas moins un avis, et si j'avais eu à conduire une action pour être tête de liste à des élections municipales, j'aurais proposer mon arborescence d'actions réparties en 5 grandes catégories, partagées elle-même en 5 sous chapîtres éclatés en 5 items chacuns. Cent vingt cinq capteurs, émetteurs, récepteurs de propositions et d'idées pour asseoir une politique locale innovante, adaptée au contexte que nous connaissons, avec des objectifs ambitieux pour créer de l'activité au sens noble du terme, et engager les citoyens sur les chemins d'un espoir, disparu dans les crises infinies, incessantes, cruelles et toujours plus contraignantes.

J'en suis resté là, car il est facile d'expliquer ces propositions sur trois dimensions, si vous commencez à en expliquer la quatrième et la cinquième, les blouses blanches vont tourner autour de leur proie, pour mieux asseoir cette fois l'autorité de la norme. Et ce n'est ni à prendre ni à laisser. J'en suis là, moi et tant pis pour le reste. LA grande phase de séduction va commencer pour de valeureux candidats, qui je n'en doute pas, n'ont pas moins d'analyses et de filtres pour expliquer et justifier de leurs actions.

Parce qu'aussi à mon sens une arborescence n'existe que si elle a son reflet mirroir qui lui concentre la capacité de transformer ses lumières en matières à agir pour la ressource humaine en reflet. Je ne suis pas sûr d'être clair. Je devrais faire un dessin. D'ailleurs je l'ai fait déjà, c'est plus simple et plus compréhensible et ça permet aussi en la faisant tourner sur différent axes d'y souligner les analogies avec ce que l'on trouve dans la nature.

Grace à d'autres, j'ai créer mes arborescences de consciences, celles que je pensais connaître, celles sur lesquelles je sais encore beaucoup plus aujourd'hui. Et plus je grandit, plus je me rends compte de ne pas être seul, de l'être moins que je ne le pensais. Si ça ne me donne pas encore de solutions pour le quotidien et parfois le minimum syndical, je me rends compte aussi à quel point avoir été parasité par la médiocrité de la norme. Je vais utiliser la colère, la révolte générées pour créer une énergie de résilience, de cicatrisation.

J'entends trop souvent parler de structuration, celle qu'on imagine imposer sans la consistance humaniste nécessaire à l'émencipation du citoyen, sans lui permettre d'accéder à la, aux connaissances le guidant dans ses choix de vie, d'actions, d'engagements.  

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog