Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Pour ceux qui s'intéressent à la vie locale autrement que par le court de la bière, il est nécessaire de porter un regard sur la manière dont les élus doivent présenter les chiffres. Ne pensez pas y trouver des erreurs ou des irrégularités, juste des lignes et des lignes de chiffres partagées en le fonctionnement et l'investissement sur des sections de recettes et de dépenses. Vous me direz si on ne peut pas critiquer parce que c'est légal qu'est-ce qu'on peut faire ? Solliciter ceux qui ont voter contre le budget pour savoir pourquoi et ce qui à motiver leur vote ? C'est fait pour deux des trois (j'ai peur que pour le troisième qui s'avoue décablé de la-haut dans le journal de peaufiner mon avis !).

C'est toujours surprenant ce qu'on peut apprendre dans les discussions avec les élus et les citoyens, peu semblent se rendre compte des enjeux pour les années à venir. Je reste perplexe sur les desseins de la commune et du canton. En effet, le pays perd l'équivalent d'un département tous les 7 ans en surface cultivables, on bitume, on bétonne... Est-ce à nos commune rurale, "rurbaine" comme on se plaît à le dire, d'accélérer ce processus, je n'en suis pas sûr... Loin de réfléchir à notre dépendance aux énergies, et notamment au pétrole on continue à tout miser sur la bagnole, on fait des routes pour aller toujours plus vite d'un point à un autre alors que a loi nous imposera d'y aller lentement...

DEs chiffres ? En voici, j'ai pu lire sans savoir je l'avoue ce à quoi ça correspond effectivement, il faudrait pouvoir poser les questions en tête à tête avec ceux qui connaissent et maîtrise ce budget mais...

Trois lignes en substance:

60612 électricité en 2010:100 349€ en 2011: 115 600€

60621 Combustibles en 2010: 10679€ en 2011: 12675€

60622 Carburants en 2010: 16555€ en 2011: 18275€

Sur la maîtrise de l'énergie, on peut constater que sur ces budgets l'augmentation est de rigueur, on peut mettre ça sur l'augmentation des matières premières, mais on pourrait aussi imaginer se fixer la contraintes de faire la même chose à budget énergétique constant, ce qui aurait pour fonction de déplacer la production sur des personnes et créer de l'activité...

Une dépense à fortement augmenté, je ne sais pas pourquoi, ni qui se sucre au passage mais quand en 2010 la municipalité payait un prime d'assurance 16000 euros celle-ci est passée en 2011 à 76900 euros, c'est pas la même et je ne sais pas quel bon père de famille pourrait supporter un telle augmentation sur une de ses dépenses surtout quand de l'autre côté et ce qu'on aimait bien ici la taxe professionnelle, c'est le grand changement.

En effet, à la lecture de deux recettes croisées on peut lire:

748313 dotation de compensation TP de 0 en 2010 celle-ci passe à 280931€ en 2011

74832 Fonds départemental de TP de 675347€ en 2010 il passe à 0 (Zéro) en 2011

Entre les deux 400 000 euros disparus, où sont ils allés, existent ils encore ? Comment l'équivalent arrive t-il dans les caisses de la commune ?

Enfin ça n'empêche pas des projets grandioses, comme l'espace culturel ou la recette affectée à l'exercice est de 5 700 000 euros dégageant un excédent de financement de 2 396 478€, ça laisse augurer de beaux concerts non ?

Dans tout ça selon ce que j'ai compris la fiscalité a augmenter sur la commune avec toujours les mêmes arguments, cette augmentation génère une recette supplémentaire d'environ 30 000 euros pour la commune. C'est surprenant d'entendre que pour cet espace culturel personne n'a idée de ce que ça va coûter en terme de fonctionnement, qu'un tâtonnement s'exerce pour tester les lieux. Un lieu de culture comme celui ci pourra t-il s'affranchir d'une équipe de salariés pour développer un programme à la hauteur de l'investissement, loin de la choucroute et d'un salon du livre ? 

De combien augmenteront alors les impôts pour salarié 4 ou 5 personnes à l'année pour un budget de salariat compris entre 150 et 200 000 euros ? Quel intérêt à côté d'une école de musique qui se cherche  un vitesse de croisière ? Sur quel ressource locale s'appuie t-on pour développer cela ?

Tout doit être prévu et avec un budget total de 15 000 000 d'euros on peut toujours me dire "ouais tu sais c'est pas facile, c'est dur et compliqué il faut beaucoup travaillé et nos équipes travaillent à fonds", ouais si c'est si compliqué il faut laisser la place !

 

Commenter cet article

al3es 23/06/2011 14:07


de là à penser qu'on augmente les impôts pour faire croire qu'on est de gauche il n'y a pas loin...


jeanne 23/06/2011 10:35


Mais cher Frank.
Vous êtes en effet perturbateur... vous les empêchez de magouiller, vous mettez le nez leurs affaires, alors que le citoyen normal, comme le font les moutons, ne cherche pas à savoir !
Allez courage.. ne vous énervez pas trop sur ces chiffres, nous n'y pouvons rien ! L'engrenage est parti, seule la pensée positive remettra les choses en place... J'y crois !
Amitiés de Jeanne


Articles récents

Hébergé par Overblog