Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

ce que je comprends le moins dans mon parcours c'est le violent sentiment que m'exprime beaucoup à l'idée de m'éjecter du territoire du nord cotentin. comme un pestiféré c'est fou le nombre de fois où je me suis entendu dire, va voir ailleurs, au delà de l'indifférence, je n'ai pas choisi de naître et grandir dans la hague, je n'ai pas choisi son développement, et une partie de l'oligarchie locale m'exclue de manière perpétuelle... le pire pour moi étant de me l'entendre dire justement par des gens qui ne sont à mon sens que des pièces rapportées, ayant choisi de s'aliéner à des dogmes, qui ne sont, vous le savez pas les miens. je traduis de tout cela un manque cruel de connaissance du monde dans lequel nous vivons. eux leur monde se limite à la bulle du nord cotentin, le pays des bisounours comme je dis maintenant, ou tout ira toujours bien, sujets de sa majesté l'atome, marchand d'exclusion envers ceux qui pourraient ouvrir d'autres pistes de réflexions. je ressens cela comme une cruauté et un manque de reconnaissance de l'engagement local inscrit dans le paysage local depuis une vingtaine d'année. et je ne sais pas quoi faire, quoi penser. l'idée de se venger est nulle, l'idée de prendre une revanche ne l'est pas moins. est ce un combat politique, une lutte citoyenne ? personne ne m'offre de réponse. pourquoi serai je condamner à vivre loin de mes amis de toujours, mes amis du réél, ma famille, mes neveux et nièces ? alors certes je n'ai ni le style policé, ni les mots de la bienséance, mais pourquoi je ressens un tel sentiment d'exclusion ? est lié à mon obédience anti nucléaire, à l'expression de ma folie, à ma façon d'être et ma façon de faire, de dire, d'écrire ? je suis pourtant il me semble malgré mon impulsivité d'une extrême patience, mais suis je condamner à vivre dans cette souffrance morale ? tout m'est refusé, les urnes sont elles le tribunal pour des individus comme moi ? que faire ? loin des gens que j'aime, proche d'autres, je regrette profondément que l'on ne se remette guère plus en question politiquement parlant. je doute de la qualité de visionnaire des élus en place, de leur capacité humaniste... je lis je traduis la perpétuation de système de dominance, bien loin des alternatives nécessaires à une autre marche du monde. j'enrage de ça et personne ne m'apporte d'esquisse de réponses, c'est frustrant. pour avoir le sentiment d'avoir tout fait, tout proposer, tout réaliser dans l'intérêt général, j'en ai oublié de vivre pour moi... est ce que n'est pas suffisamment dur comme ça de vivre avec les troubles que l'on connait tous ?

Commenter cet article

Bodiou 07/03/2011 22:15


fais des paragraphes !!! ce serait plus simple à lire. On ne fait pas un voyage c'est le voyage qui nous fait. On est toujours l'étranger de quelqu'un.


Articles récents

Hébergé par Overblog