Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Décider c'est renoncer à tous les autres choix possibles. Je tiens ça de la belle Anne-Sophie. C'est pour débuter mon propos sur le projet de rocade pour lequel était organisée ce soir dans l'espace communautaire une assemblée générale, à laquelle j'ai assisté à titre privé. Je dis à titre privé car les amalgames ne sont pas l'apanage des citoyens électeurs, j'ai entendu de la part d'élus des propos qui me conduisent en cette fin de soirée à exprimer mon son de cloche.

Je me demandais d'abord comment se passaient les débats dans des collectivités dites "pauvres". En effet, si l'on a jamais entendu un élu défendre son bilan en énoncant qu'il est mauvais, la longueur des tergiversations en dit long sur une forme de malaise.

Ben oui, l'avis global des personnes sur cette rocade est majoritairement contre. Il ne faut pas avoir fait les grandes écoles pour s'en rendre compte. Mais c'est là qu'on pourrait constater que "l'élu" a parfois fait d'autres grandes écoles, celle où finalement on décide de ne rien décider. Pour avoir ressenti un mépris à l'égard de l'expression citoyenne qui ne représenterait que 5% de la population du canton, peut-être même qu'il y a des doublons, des vilaines personnes qui auraient à la fois signé la pétition et donner leur avis ?

PArce que là il aurait fallu le dire si chaque avis devait s'accompagner de signatures uniques et originales, beaucoup auraient pu aussi s'organiser. Je regrette donc que dans le compte rendu des associations n'est pas été citées en regard ne serait que de leurs agréments respectifs. Le retour plaide en faveur d'une opposition au projet "qu'on" a eu de cesse de minimiser. Et c'est dommageable pour tout le monde car les partisans de la rocade n'ont pas plus d'arguments, à ce moment là, mais surtout bien moins !

Maintenant, s'il fallait un instantané sur l'avis de la population la solution la moins couteuse pour tout le monde serait d'organiser un référundum populaire. Si "l'élu" dans sa splendide grandeur n'est pas apte à décider, qu'il consulte son électorat. ET ce sera bien plus simple qu'une enquête publique où tous les coups bas seront permis, les avis techniques aussi subtils qu'incompréhensibles. Et le résultat du vote engage la population. Il défini un cap, tant pis pour les uns, tant mieux pour les autres. Au final les automobilistes gagneront quarante huit secondes pour faire le même trajet ce qui pour matérialiser et quantifier un quelconque rapport économique nous place sur l'échelle de la durée de vie de nos déchets nucléaires. En cela le projet est cohérant !!!

Et j'en entend encore qui se plaignent de leur traitement dans les médias ! Des gens qui envoient de manière chroniques leur propagande au frais de la collectivité, qui peuvent ou pourraient en abuser attendent encore que les médias leur servent la soupe... Ridicule.

Bref, long, monotone, certes instructif à d'autres égards, mais bien loin de la réalité de beaucoup, et bien loin de certaines attentes. Et pour le bilan, eh bien c'est comme je vous l'ai dit, on a décidé de ne rien décider, sauf à soumettre une délibération au conseil communautaire lors de sa prochaine assemblée en juin.

L'idée de lancer un concours citoyen pour aider les élus à formuler des projets de délibération est-elle la prochaine étape citoyenne d'un ruban de bitume au mieu de verdures ?

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog