Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Aux détours des chemins, en sillonant les rues, en voyant toutes ces maisons, et en imaginant, ou en essayant, ce que les gens peuvent dépenser en énergies, j'essaie d'évaluer l'ampleur des dégats... De ces tombes que nous creusons, de ces précipices dans lesquels on se jete, des ces vices qui taraudent nos propres psychologies.

En 1920, un ingénieur construit une maison en paille à Montargis dans le Loiret. Appelée à l'époque isotherme en raisons de ses qualités thermiques.

Que de temps perdu et d'énergie gâchée... Presque cent ans. Et aujourd'hui personne ne voit plus loin que le bout de son nez.

Il y a quelques années, nous avions projeté en séance publique un film appelé: "the corporation", expliquant la psychopathologie de et du sens même de l'entreprise. Son besoin d'écraser l'autre pour croître. Mais ce n'est pas de ce trait dont je veux vous parler. J'y reviendrai.

La sociopathie. Maladie grave enkystée dans nos propres fonctionnements, elle consiste pour des personnes en capacité d'agir à fermer les yeux sur des évidences et par cette inobservation organiser les spirales descendantes de la précarité, l'exclusion, l'isolement...

Ben oui, avec les scénarios que l'on nous promet sur le coût de l'énergie, je le redis encore une fois, c'est une irresponsabilité notoire de ne rien faire, c'est un scandale sans noms, une indifférence totale aux réalités de la vie en 2013... Les malades de sociopathie vouent un culte à l'entreprise, celle qui sait presser, optimiser les qualités des gens qui n'ont de cesse de courir après des choses qui n'existe plus, pour satisfaire ceux qui les précarisent indirectement en leur faisant croire à une magie arithmétiques des taxes, de la consommation... qui fera redevenir tout comme avant. Avec les bons et les gentils d'un côté, et les autres... Tous ceux qui n'ont pas de cases. Il y a des continents où l'on vit dans des cases. Ici les cases sont administratives, conditionnant un hermétisme de la pensée aux changement qu'il faut entreprendre pour enrayer la sociopathie.

LA sociopathie et ses symptômes de climatoscpetisme et ses volontés de croissance dans notre aquarium planétaire font monter la température interne, fabrique de la chaire à canon, nous ouvre les chemins de la barbarie. Même dans nos petites bourgades il s'en trouve pour proférer des appels à la haine sur leurs facebook. Les bons réseaux de haines. Incultes jusqu'en dans leur façon d'être, misérables dans leur expression, criant victoire au premier fait divers s'il permet de stigmatiser un peu plus sur l'autre. 

Commenter cet article

Corinne NICOLLET 24/11/2013 11:39

Tu as les mots justes pour résumer le côté sombre de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
Mais, est-ce un coup de blues du dimanche matin, tu oublies toutes ces toutes petites choses qui oeuvrent pour faire changer les choses.
Faisons ce que nous avons à faire pour faire évoluer le monde plus positivement. N'essayons pas de convaincre, montrons le chemin.

Articles récents

Hébergé par Overblog