Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Pour ceux qui me demanderaient ce que j'en pense voici en quelques lignes, c'est une esquisse de ce que j'irai porter dans les registres publics:

 Faire des routes aujourd'hui dans un département qui a déjà le plus long réseau routier de France, c'est penser qu'il y aura toujours plus de voiture et toujours plus de trafic.

Lien : http://transports.manche.fr/reseau-routier-de-la-manche.asp#.UWA3bKWtWQs

 

Or en matière de transports les carburant coûteront de plus en plus cher du fait de la raréfaction et des coûts d'extraction. Et il serait beaucoup plus économique et écologique que de favoriser les divers modes de transports partagés pour faire diminuer le nombre de véhicules sur les routes plutôt que de créer une route pour le confort d'un petit nombre de personnes. C'est une manière de dépenser autant d'énergie pour l'usage de plus de monde et ainsi de diminuer son impact carbone.

Le chantier (EPR) en cours devrait bien s'achever un jour et à moins que l'on ne nous fasse avaler l'idée d'un deuxième EPR quelles sont les utilités d'un tel tracé de rocade ?

 

Une voie d'évacuation par le sud du cnpe de Flamanville ?

Une route sud a déjà été réalisée avant le démarrage du chantier. La route de la côte menant à la centrale était le seul accès à celle-ci et les dommages éventuels causés par la mer pouvait rompre les accès.

Le passage sur Caubus à Flamanville ne se ferait de toute manière pas à la hâte, car le tracé est resté d'origine avec des ralentisseurs.

Est-ce que c'est si dangereux que cela si l'on se préoccupe autant de l'évacuation des populations ? Aurions nous réellement le temps de fuir si un accident grave surgissait, serions nous mis au courant ? Des scénarii d'évacuation ont ils été testés en dehors de Flamanville ?

 

Une ceinture créant de fait une zone future à urbaniser ?

 

Volonté de croissance, destruction des terres et de leur biodiversité, les espaces cultivables sont en forte diminution, est-ce aux petites communes dites rurales d'accélérer le processus de destruction des espaces verts ? Au profit d'une construction non raisonnée et peu écologique. Quand on voit le carnage urbanistique on est en droit de se poser des questions.

 

Pourquoi, si la commune est déjà propriétaire des terres sur lequel le tracé est prévu, ne serait-il pas possible de créer des jardins collectifs, des aménagements pour une pédagogie à l'environnement pour les écoles et les touristes ? Cultiver en commun crée à la fois du lien social et participe à l'auto suffisance alimentaire, alors que l'usage unipersonnel d'un véhicule sur une route isole un peu plus des problèmes environnementaux.

Dois-je rappeler l'importance des haies dans le patrimoine du département et de leurs usages non encore mis en valeur ? Voir sur ce lien : http://www.manche.chambagri.fr/les_roles_du_bocage.asp

 

Un caprice d'élus ?

 

Qui lassés d'ériger vers le haut des projets dit structurant en serait réduit à griffer la Terre d'une cicatrice au sens douteux, je rappelle que route est un dérivé du latin rupta signifiant « rupture ». Créant une vraie rupture dans le paysage et dans l'idée qu'on peut se faire d'une réflexion partagée et concertée.

Un caprice qui détournera les automobilistes du bourg et aura une incidence sur les commerce de proximité au profit de la grande distribution. Un caprice comme un non sens écologique mais cohérent avec le reste. Un caprice qu'il faudra entretenir, déneiger, policer, et sécuriser car c'est bien de civisme dont il faut parler en terme de sécurité routière et non pas en termes de répression systématique. C'est là aussi le fruit d'une forme d'éducation à l'environnement qu'il y aurait à faire valoir en assouplissant nos modes de conduites et nos comportements au volant... Une rocade est par définition une voie rapide et je ne doute pas des excès qui y seront commis. Pour être assez souvent sur le bord de la route à faire de l'auto stop, je puis dire que parfois ça craint. Et je ne suis pas sûr que permettre une rocade soit un signal apaisant pour la sécurité routière.

 

D'autre part si « on » avait eu un projet de ferme éolienne sur une commune du canton, nuls doutes que l'on aurait entendu jaser sur « nos paysages qu'on défigure... », même si ici j'en conviens « on » n'en est pas à une anomalie prêt.

 

C'est un signal déresponsabilisant que de vouloir faire une rocade comme expliqué.

 

 

C'est pourquoi et en conclusion je vous demande monsieur le commissaire enquêteur de rendre un avis défavorable au projet de rocade tel que soumis à enquête publique sur Les Pieux (50340) et de faire annuler le projet.

 

Si certains veulent en parler pour compléter l'argumentaire, ils sont les bienvenus...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog