Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

Oh cela vous paraîtra bien annecdotique mais je suis tombé sur cet article ici et je me souviens très bien avoir écrit dans "la raison des cloches" il y a maintenant quatre ans ceci:

"je suis de ces écologistes qui pensent qu'il y a urgence à ne pas construire".

Cet article illustre parfaitement mon propos et stimule un peu plus encore mes questionnements sur le sujet de la construction. Ces mots donne de la valeur au concept évoqué dans le deuxième livre "la philosophie ou les armes" que j'appelle la "rénocation" qui est un mélange entre la rénovation et la location.

C'est pour moi aujourd'hui par là que cela se passe.

Où se situe la fierté ? Eh bien, vous pouvez me tourner ça dans tous les sens, mais autant je reste frustré de n'être passé à l'acte d'une construction écologique, autant je me demande aujourd'hui finalement à quoi servent tous ces efforts de construction neuve, surtout quand "on" nous fait croire que ça va résoudre tous les problèmes.

S'il existe dans le patrimoine existant la possibilité de loger les sans abris et les mals logés (je lisais aussi concernant la France qu'il y avait deux millions de logements libres pour 1,8 millions demandes de logement social) pourquoi s'évertuer à s'étendre en périphérie des grandes et petites villes; comme une mode...

LA fierté de penser que la solution est parfois aussi ailleurs de ce qu'on nous "vend" comme indispensable. La fierté d'avoir du coup politiquement un coup d'avance sur l'adaption politico sociale à ce fait.

Mais alors à quoi participe t-on finalement en construisant du neuf ? 

Au fonctionnement des banques, qui vendent des crédits dont vous payez à la fois le capital emprunté et es intérêts sur longtemps.

Au fonctionnement des industries des matériaux conventionnels chargés de carbone, dans les transports, la fabrication, la distribution, la vente, la transformation...

Aux entreprises qui vivent des deux.

Au détriment des espaces naturels, de la faune, de la flore, et sous quels prétextes ? Il y a des gens sur la planète qui revendiquent l'idée "il ne faut pas moins polluer, il faut arrêter de polluer", voilà donc une porte d'entrée à cela.

À mon sens, c'est là que le champs de l'économie sociale et solidaire doit agir...

Et ne doutez pa que les outils existent pour y parvenir... il manque juste un peu de volonté, un peu de réflexion, mais aussi la volnté d'y réfléchir !!!

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog