Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #maux d'ailleurs

Plus qu'une rime banale avec binouse, barbouze, partouze, loose, perlouse, plus que le retour de la blouse c'est en marchant dans une bouse que je formulai un vœu comme un flash, gagner du flouse sans aller à Toulouse ni Mulhouse. Je ne sais pas à quoi il rime, je n'en fais pas une histoire de frime, mais à faire rimer aimer avec envie et découverte j'en arrivais à vous, à toi. Loin de ton intimité nous partageons des secrets et des pensées, des sensations. Je garde égoïstement ce dont j'ai le plus envie de et avec toi. Je le garde comme un délice de fantasmes, comme un graal, comme un trésor caché dont je cherche le chemin d'accès. 

Mon esprit m'emmènerait partout, tout le temps, toujours; mon cœur me porte vers toi, je ne sais pas si mon cœur et mon esprit se parlent, elle est peut être là ma vrai scission. Et c'est aussi peut-être plus facile d'avoir l'esprit éclaté en mille morceaux que le cœur éparpillé aux quatre coin du monde. L'un tiens dans une boite l'autre non !

L'année nous mènera où ?

Si elle me conduit un moment, un temps, un instant auprès de toi, plusieurs fois j'en serai content, je le porterai à l'actif de l'an passant. Un avenir doux sur les douceurs de ta voix et de ta peau, sur le velours de ton aura, sur les courbes de ton corps. Si l'an m'emmène en toi, avec toi dans un ailleurs sans contours, j'en serai ivre. Et j'en frémis d'avance comme sous le souffle d'un vent erdu dans la profondeur de ton regard.

Et vogue La Pérouse !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog