Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

C'est l'époque qui veut ça, les cloches sonnent sans raisonner. Dans la mesure où je n'ai guère d'appétance pour la gestion des symptômes, je constate qu'il n'y a que cela qui fait agir... La campagne des fausses bonnes solutions. Pour moi "on" aura beau faire, nous vivons quand même avec certaines urgences, et si l'hiver a été suffisamment doux pour que l'on ne s'indigne pas devant des morts de froid dans les rue du pays, le mal persiste.

Pour moi "on" aura beau faire mais si nous ne travaillons pas collectivement à s'affranchir des nombreux générateurs des maux de nos sociétés, rien ne changera. Chacun cherchant à mieux faire tourner son propre petit moteur à intérêts privés par l'action publique.

En cela, il est attérant de voir et lire des commentaires de clochers où il faut vivre au cul et aux mamelles de la paroisse pour avoir la reconnaissance du droit à être candidat. Encore une lecture faite avec des œillères des différents codes, dénottant de connaissances très parcellaires, voire sectaires, du monde dans lequel nous vivons.

Je me suis même laisser dire à titre personnel que si j'étais candidat sur Les Pieux ce ne serait pas très honnête. Bel esprit communautaire. Si j'avais été... ça n'aurait pas été...

Fort de cette liberté de ton, je disais dans mon précédent message que dans certain endroits on n'aurait pas le choix. Pas de choix serait plus exact, même s'il reste le choix du blanc, de s'abstenir, du vote nul... En fait on a le choix !!!

Qu'elle est loin la région, qu'elle est loin l'Europe, qu'il est loin le Monde, et plus près qu'il est loin le territoire... Je n'ai vu personne évoquer la notion de fin de vie des centrales, le premier a démarré en 1986 ici, soit il y a presque 30 ans. Fin de vie or not fin de vie ? Pour quels risques ? 

Pour moi si l'on a autant construit ces vingt dernières années et qu'il y a deux fois plus de logements vacant que de SDF en Europe (je le redis), ça profite aussi aux producteurs vendeurs d'énergies quoiqu'on en pense. On a justifier des scénarios de croissances, pour en être économiquement privés, seules les économies des problèmes sont en croissance. Certains surfent tranquillement sur les difficultés des autres.

Et si l'on peut s'accorder sur des notions de déni à titre indivuel, collectivement ça me choque plus. Que l'idée qu'il faille entretenir sciemment des tabous, une omerta, une censure sans se poser ces questions de fonds ressemblent plus pour moi à une faiblesse, une fuite en avant dans un je ne sais quoi de périlleux. D'autant plus choquant quand on essaye d'imaginer les quantités de savoir partagés dans le monde.

Quand les cloches sonnent plus d'indifférences que de prises de consciences, d'autres envies de fuites me prennent. Euhhh, de fuites ? Oui, j'me casse ailleurs, à défaut de j'me tire autr'part ! L'hypothèse de la fuite génère t-elle la fuite ? Pour être soumis à d'autres hypothèses de fuites ?

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog