Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

il y a 20 ans débutait la guerre du golfe, je le sais j'y étais !!!!

outre l'ingnomie que ça peut représenter dans la vie du monde et dans la psychologie des particpants, à bien y réfléchir, je n'y suis pas moins aujourd'hui. si j'ai certes quitté l'uniforme, les armes, les grades et tous les apparats de combattants, les guerres que l'on voudrait mener aujourd'hui ont elles du sens. du sens oui, seule la terminologie devrait être plus appropriée.

La guerre si elle n'est pas l'école de la vie, n'en n'est pas moins un apprentissage, sur le monde, sur les hommes (à l'époque peu de femmes cohabitaient sur les navires de la marine nationale). Soit dit au passant si les femmes veulent être l'égal de l'homme pour avoir la capacité de faire la guerre, elle auraient mettre des conditions à la notion d'égalité !!!

Si je n'ai marché sur le sable irakien, j'ai vu de très prêt les côtes de ce pays, à l'époque nous avions les masques à la ceinture pour parer toutes éventualités d'attaque chimiques, certains étaient attachés à scruter les eaux pour tenter de ne pas s'accrocher sur une mine... nous traquions la moindre embarcation suspecte, la moindre fréquence sur les appareils de guerre électronique, le moindre écho sur les écrans radars, les exocets (non pas les poissons volant, mais les poisons volants) étaient détachés, nous étions tous prêts à faire feu de tout bord, à tester la réactivité opérationnelles, à tester les canons, nous devions parler toutes les langues pour intégrer la coalition au langage international...

Vraiment je ne vous souhaite pas de vivre dans votre tête cet état d'urgence, ça résonne encore en moi, le bruit des clairons, les garde à vous, le filer droit pour une motivation commune, rester en vie et pouvoir témoigner.

je conchie d'une force ceux qui appelle à la révolution tellement celle ci sont toujours récupérée par des bêtes sanguinaires avide d'écraser l'autre mais d'une autre manière...

alors une chose, une phrase de l'époque: "faites pas chier le marin"

aujourd'hui, je navigue sur des océans de paix encore inconnus, dans une galère ou parfois c'est moi qui rame, ou à d'autre moment c'est moi qui bat la cadence et encore d'autre ou je voudrais faire du ski nautique.

il est écrit partout dans notre pays LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ, si je ne ressens que INDIFFÉRENCE-VIOLENCE-SILENCE, j'ai un infini espoir dans des tas de mouvements humanistes, si les Hommes s'assocaient pour ce qu'il savent et non pas sur ce qu'il croient nul doute que le sort du monde, de l'humanité serait autre. à s'aliéner sur des valeurs abstraites d'autre guerre se préparent, et c'est toujours l'Homme qui perd, quelque soit le côté de l'arme de laquelle il se place, qu'il soit gagnant ou perdant.

Commenter cet article

Lionel 07/02/2011 22:21


il y a 20 ans je quittais l armee le jour ou la guerre du golfe commencait ouf.le meme jour.c est sans doute pour cela que j ai recu mes 2 grades un premier avril.les soirees sont souvent souven
sans tele ni ordi;en fait sans medias.quel repos


Articles récents

Hébergé par Overblog