Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #maux d'ailleurs

Au début de l'année j'avais écris ces quelques lignes sur les révolutions arabes, je ne sais  pas ce que ça vaut, mais je vois les religieux se pointer et je me décide à le publier aujourd'hui, ne me demandez pas pourquoi... parce qu'ils vont voter pour et par la démoncratie et je ne voudrais pas qu'elle soit trop teintée de religion...

 

aux peuples arabophones en révoltes, je ne voudrais pas que vous receviez mes mots comme une leçon de morale, je suis loin de cela, mais je voudrais vous inviter à être très méfiants passer votre révolte, vos révoltes contre ces hommes que l’on appelle dans nos contrées occidentales aujourd’hui «dictateurs». Je voudrais vous inviter à la plus grande méfiance aux sirènes de l’occident qui a toujours su faire des affaires avec ceux que vous rejetez aujourd’hui. Vous avez raison de vous révolter, votre révolte est sûrement saine, mais elle ne vaut que si l’Homme, l’homme et la femme, leurs ascendants et leurs descendants en sorte réellement libéré. Au delà des croyances, au delà de l’autorité, au delà de la valeur «État», notre monde, la Terre traverse des crises sans nom: la faim, l’environnement, l’accès à la culture, l’énergie...

 

Toutes ces crises mettent profondément en péril la subsistance de l’Humanité sur cette Terre en souffrance. Méfiez vous donc des voix de l’occident donneur de leçon qui n’aura de cesse à terme de ne vous considérer uniquement comme des clients potentiels en regard de vos richesses. Méfiez vous de ces donneurs de leçons qui vous parlent de démocratie et qui n’organisent que des oligarchies pas très loin de vos dictatures. Le commerce est dans les gènes de l’Homme, tout comme le troc, l’échange et le partage... En cela, vous le savez et votre engagement vers le changement l’atteste, la Liberté n’a pas de prix. Je suis de France, notre pays aux idées bien rance aujourd’hui pour vos compatriote en exil, immigrés, travailleurs...

 

Vivants, vous l’êtes, le souffle de fraîcheur, le vent de neuf que vous insufflez dans l’esprit des nombreux peuples en souffrance ne doit pas s’affranchir de la Fraternité nécessaire au vivre ensemble dans notre monde. Vous savez, ce monde que nos despotes pillent à tout va en asservissant les peuples pour bâtir leur propres richesses au détriment du confort minimum à chacun. Nous le savons tous aujourd’hui, l’individu peut se contenter de peu pour bien et mieux vivre, le modèle occidental que tous nos oligarques tentent de vous inculquer, de vous vendre depuis des décennies par le biais de ceux que vous rejetez n’est pas exportable à l’échelle du monde, même si celui-ci peut faire envie. C’est aussi une escroquerie, ne vous y trompez pas. N’oubliez pas qu’un pays comme la France, pays du siècle des lumières, libérateur de tant de dominances dans les siècles passés, n’existe aujourd’hui que parce qu’il vend des armes, des centrales nucléaires, en exportant ses techniques policières, nous n’existons plus aujourd’hui qu’au travers d’un système de dominance asservissant l’Homme (l’homme et la femme) que dans la peur, la crainte de l’autre, dans sa différence, dans ces différences toujours stigmatisées et endiguées ici aussi à coup de matraques qui trouvent toujours quelqu’un pour la tenir. Vos richesses, votre culture, vos façons d’être, votre sens de la justice, du partage, de l’accueil n’ont pas à sombrer dans l’espace des révolutions ratées, vous savez, celles qui ne servent pas et qui n’ont jamais servi ceux qui en auraient le plus besoin.

 

Nous sommes tous égaux devant les enjeux qui doivent aujourd’hui conditionner la vie et le développement des peuples libres. Je suis fier de vous, beaucoup d’entre nous le sont aussi, vous donnez au peuple français soit disant libre et émancipé une belle leçon de révolte, mais encore une fois méfiez vous de tous ces récupérateur d’humanisme et d’humanité qui n’ont d’autre envie que de se remplir les poches. Vous risqueriez fort dans peu de temps passée l’effervescence d’avoir un réveil difficile.

 

Notre tradition de colonisateur s’exprime ici tout les jours dans le maintien d’autorités désuètes, mais je sais et connais votre sens de la Liberté pour avoir confiance en ce que vous ferez de ces temps de révolution. Mais de grâce, ne vous laissez pas guider par les sirènes de l’occident toujours en mal de clients pour faire vivre ceux qui ici comme chez vous n’ont pas d’autre espoir que d’être riches à n’en plus finir, loin des réels problèmes de ce monde. J’ai bien trop peur que vous ne soyez bientôt plus que les captifs des grandes multinationales qui vont arriver chez vous pour tenter de vous vendre ce que vous avez déjà.

 

Continuez donc de résister, vous en sortirez grandis, plus grands que nous qui baignons dans une forme de confort déconnecté des grands enjeux de la sauvegarde de l’Humanité. Continuez d’apprendre, faites lire vos auteurs, exportez vos musiques, vos savoir, partageons nos cultures et bâtissons un mode pacifié et libéré de tous ces despotes, ces oligarques, ces dictateurs méprisant la seule et simple volonté de tous, vivre simplement pour que d’autre puissent simplement vivre. Vous vous libérez de jougs que nous mettrons encore du temps à annihiler. Vous ne serez bientôt plus convoités que pour la richesses de vos sols, sans que vous n’ayez fabriqué votre Liberté.


Peuples arabophones, vous êtes un espoir pour le monde des pacifistes, ne gâchez pas cela. Ce n’est pas la couleur de la matraque qui fait mal, c’est la matraque en elle même. Mais il y a des couleurs qui font plus mal. Regardons en commun l’état du monde pour partager et mieux répartir les richesses de la Terre en la préservant ensemble de notre psychologie de pilleurs. Toutes les révolutions sont utiles, elles nous en apprennent toujours sur la manière dont elles sont récupérée dans l’Histoire. Aujourd’hui de ces jours neufs pour des peuples entiers, préservons nous de maltraiter ses besoins de Libertés et ne nous fions pas aux mots et conseils de pseudo démocrates donneur de leçons, opportunistes des désastres, coureur de médias et de sensationnel.

 

La marche du monde tend vers moins de barbarie soyons tous fort pour rappeler les souffrance induites par tant des dominances ces dernières décennies. L'avénement d'une réelle démocratie ne peut être le fruit d'une vengeance, ni l'essence d'une dominance, elle ne peut non plus découler de la crainte de l'autoritarisme et de l'obligation de se soumettre. Ce n'est pas en formant l'armée et la police que l'on fabrique la démocratie, tôt ou tard la répression est utilisée. De trop nombreux exemples parsème l'Histoire du monde. Les véritables espaces à conquérir aujourd'hui sont la liberté de pensée, de mouvement dans les respect de l'autre afin de bâtir un monde propre et en paix. 

Commenter cet article

franck 24/10/2011 20:16


ce n'est pas très grave, je sais que c'est lu et c'est déjà ça... quand à avoir un impact, il y a encore du chemin à faire !!!


jeanne 24/10/2011 19:40


Oui, on se pose la question ....
qui lit .. qui commente ... qui s'indigne avec vous ?
Il y a vraiment peu de commentaires et cela me peine...!
Si vous n'avez que cette vieille folle que je suis qui vous comprends... Je suis triste pour vous.. pour eux, ceux qui ne peuvent plus, n'ont plus la force de manifester !


jeanne 23/10/2011 09:38


Admirable discours... sera-t-il entendu, lu, mis en pratique
avons nous des leaders suffisamment responsables pour entraîner ses foules malheureuses ?
De tout coeur je le souhaite et vous félicite .......
vous êtes un leader!


franck 24/10/2011 19:33



je me suis posé la question de long mois avant de le poster. j'aurais du le faire depuis longtemps. L'actualité nous le rappelle... malheureusement...



Articles récents

Hébergé par Overblog