Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #politique

...comme vous ne l'avez jamais vu !

Il est possible qu'il y ait plein de foyers dans ce cas. En effet, j'ai été appelé un soir par une boite proutprout pour savoir si je n'avais pas relevé des surconsommations sur ma facture. Je ne sais pas mais quelque soit le sens dans lequel je prends ce cas de figure, je suis furax. Ça existe, c'est ici au pays de l'EPR, du kWH le plus cher du monde, ici où l'on a les plus beaux nombrils du monde, ici où il faut avoir le sang pur pour s'engager, ici où, il faut veiller personnellement au respect des codes... Et puisque que j'en suis à parler de codes, je ne sais pas auxquels ce courrier prêt à envoyer à EDF correspond, peut-être saurez vous me dire...

 

à EDF Service Clients

TSA 20012

41975 BLOIS CEDEX 9

 

OBJET : Réévaluation échéancier 2014

 

Madame, Monsieur,

 

j'ai pris bonne note de l'échéancier que vous nous avez adressé pour le règlement de la facture de notre consommation d'électricité. Soit sur la période du 13/03/2014 au 13/01/2015, un montant prélevé de 238,54€. Onze mois.

 

Je souhaite attirer votre attention sur notre consommation de l'année 2013 qui s'élève à 19022 kWh et qui ne paraît pas correspondre aux consommations des années antérieures.

 

Pour mémoire, voici les relevés que j'ai pu lire sur les factures des années passées :

 

Janvier 2008 : 8116 kWh

Janvier 2009 : 13788 kWh

Janvier 2010 : 12604 kWh

Janvier 2011 : 12959 kWh

Janvier 2012 : 12516 kWh

Janvier 2013 : 12488 kWh

Janvier 2014 : 19022 kWh au 10/01 soit 52 kWh par jour sur l'année

25 mars 2014 : 3401 kWh depuis le relevé de facture soit 45 kWh par jour sur la période (hivernale).

 

Je me demande bien ce qui a pu aussi radicalement changer dans mon mode de vie pour que ma consommation déjà élevée sur la période 2009-2012 mais régulière ait autant explosé l'an dernier. S'agit-il de moi? De mes appareillages ? De surconsommations d'appareils défectueux ? De surconsommations de réseaux ? Les aléas météorologiques expliquent-ils à eux seuls cette hypothétique sur consommation ? Pour étayer mes remarques, j'ai quelques appareils électriques qui ont « grillé » en 2013.

 

C'est pour moi une réelle question, qui compte-tenu du scénario financier proposé risque d'être délicat par rapport à mes revenus.

 

Aussi, je vous demande de bien vouloir me calculer un échéancier en tenant compte des factures des années 2009 à 2012, ceci, le temps de chercher et trouver de quels sortes de dysfonctionnements je pourrais être victime. Il est entendu que je ne me pose pas comme un mauvais payeur, mais l'ampleur de la facture pose de réelles questions. J'ai étudié mon mode de vie et je ne pense pas que le volume de consommations mesuré, facturé et payé corresponde à ma réalité.

 

Je vous remercie par avance de la prise en compte de ma requête et je vais de mon côté chercher à savoir d'où viendraient ces surconsommations afin de résoudre le problème. S'il est évident que mon logement n'intègre pas de notions de performances thermiques compte-tenu de sa date de fabrication (milieu des années 70), il n'en demeure pas moins qu'au final je me retrouve payeur de mauvaises conceptions et aussi peut-être de dysfonctionnements, que vous pouvez aussi sûrement entendre qu'avec une telle facture d'électricité la définition de logement social en prend un coup !

 

De plus et pour être complet, j'ai dû faire appel au crédit bancaire pour payer le reliquat de janvier (864,99€) sur lequel je paye des intérêts. Ce qui augmente d'autant pour moi le prix du kWh. Il n'aurait pas été tenable d'avoir à la fois en prélèvement les 238€ prévus tous les mois et une échéance pour payer la consommation de l'an dernier pour plus d'une centaine d'euros. J'en serai arrivé à plus de 350€ de facture d'électricité.

 

Si j'ai pu bénéficier d'un nouveau calcul de l'échéancier 2014 par téléphone le 18 mars, j'attire votre attention sur le fait que celui ne pourrait être pris en compte qu'à partir de mai. Or, je ne suis pas certains que si je n'avais pas payé vous n'auriez pas été plus prompt à réduire mes capacités ou couper l'approvisionnement. En cela, je me réserve le droit de suspendre le prélèvement automatique afin de payer sur la foi du relevé bimestriel ma consommation d'électricité. En effet et bien que l'hiver est nettement plus doux que l'an dernier, ma moyenne journalière est en dessous de la moyenne globale sur l'année antérieure ce qui devrait faire tendre mon scénario 2014 sur les bases des années 2009-2012.

 

Dans l'attente d'une prise en considération de mes éléments, recevez l'expression de ma vigilante considération.

 

Fait aux Pieux, le 25 mars 2014.

 

 

Mes remarques et observations :

 

Un peu navré d'avoir à revenir la-dessus mais nous avons par le passé, et il n'y a pas si longtemps, fait état auprès des collectivités locales d'exercices de maîtrise de l'énergie. En cela, les traces de ces expériences existent, elles sont consultables, partageables...

 

Nous avons démontrer les degrés de performance que nous pouvions atteindre avec des bâtiments construits en paille et plus largement en matériaux biossourcés avec une approche sociale et solidaire dans l'acte de construire ou de rénover...

 

Les chiffres que je relève actuellement chez des particuliers sont affligeants. Si c'est la réalité sociale, économique, locative des habitants du parc HLM local, il va être temps de se poser la question.

 

Au-delà de la vétusté des habitations, des isolations, des moyens de chauffages, de l'augmentation des coûts ; il n'est pas étonnant que l'on constate se genres de dérapages.

 

Peut-on décemment encore concevoir aujourd'hui que l'on doive payer 2600 euros de facture d'électricité dans un logement du parc social ?

 

Qui plus est quand on a démontrer que l'on pouvait faire autrement ?

 

Euh... Je ne sais pas qui se plante, mais cette réalité est d'une puanteur à faire monter la peste brune, c'est bizarre non ? Et il y a quelque chose d'inique pour moi de laisser cela en l'état. Des gens en sont arrivés à faire appel au crédit pour payer leur facture d'électricité chez monsieur EDF.

 

La réalité du monde atomique, où l'on te fait construire un centrale à vapeur pour produire des kWh que l'on te facture presque deux mois de salaires. Le bel équilibre social ? Le bel équilibre...

 

Et personne ne fait rien ? Oh on va bien mettre des bouts de polystyrène autour des maisons, mais résoudra t-on le problème à la racine, je n'en suis pas sûr.

 

Nous sommes capables de définir des habitat où la facture globale ne dépasserait pas 40 euros par mois, on sait faire. Nous pouvons prendre le pari de louer les logements avec la factures d'énergie incluse avec une personnalisation du scénario d'usage et un calcul au plus juste.

 

Nous tentons vainement de l'expliquer à qui veut bien l'entendre ici comment nous pourrions le faire en y étant aidés. Rien. ET on laisse faire ça ?

 

Je ne sais pas si ce cas est isolé, je ne sais pas si je dois chercher, je ne sais pas...

 

Mais il y a quelque chose de malsain à perpétuer dans cette voie. Et je suis dans le devoir de le dire. De le crier, tellement ça me paraît injuste en regard des travaux que nous menons depuis toutes ces années. C'est une preuve d'immobilisme patentée, une ignorance profonde de la vie des gens de leurs préoccupations, une machine à exclure pour brandir des fleurons nazionaux que nous ne sommes même pas capable de faire.

 

C'est donc en cela aussi que j'ai parfois honte d'être français. Aux pays des lumières, on nous doit aujourd'hui bien plus que cela.

 

 

Franck Leblond

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog