Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #LA Philosophie ou les Armes

Les ailes, les elles ! Ne sachant pas si je dois faire une grande victoire de cela, il faudrait savoir sur quoi, sur qui et surtout savoir si ce n'est pas une victoire à la Pirrhus, mais voilà: Après 14 années de prise de neuroleptiques avec un dosage conséquent, pour la première fois, une baisse du traitement est organisée. 25% en moins et combien de pourcentage de risque de dérapage ? Expérience... 

Sous ses ailes, elles, magnifiquement belles, aussi belles que cruelles, à te chatouiller les sens pour brûler comme l'essence avec des traces de pollutions. C'est sans elles que j'en suis là: "enlève ton pétard osseux de mon soleil", mes ailes poussent et me portent dans un ailleurs sans rêver d'elles. Attirant d'elles, à tirant d'ailes...

Les ailes du désir ne mènent pas toujours aux elles que l'on désire. Et c'est comme ça. Quand je vois comment et combien restent en lambeaux dans leur vie de leur désirs d'elles, mes ailes me font planer autrement que dans la routine. Une grande victoire disais-je ? Certes amputée d'une elle, l'époque est à la baisse du traitement, victoireS, sur la chimie, sur la psychiatrie, sur la dépendance, sur le conditionnement, sur la maladie, sur moi-même, sur l'autre, qui en lisant ça va spéculer sur les risques ou s'enthousiasmer sur la réussite que cela représente.

Une victoire pour les soignants car il ouvre les champs du possible, loin de ceux de l'irrémédiable carcan, de la nécessité d'avoir à vivre en reformulant, diminuant toujours et encore ses amitions pour ne pas trop chiffonner la norme. Une vitoire oui, faite de tout cela, mais avec une baisse de 25% tous les 14 ans, à quel âge me permettra t-on de vivre sans en sachant que j'ai 43 ans ?

Ça vous rassure hein ? avouez ?

Commenter cet article

louanchi 29/06/2013 07:26

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE DAILYMONTION

Articles récents

Hébergé par Overblog