Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck
Publié dans : #maux d'ailleurs

Certains jugements à l'emporte-pièce sur l'ensemble de ma vie pseudo-active (soit maintenant presque 29 ans en considérant que l'apprentissage à la DCN de Cherbourg en fasse partie) portent encore et ont organisé de large et de réels préjudices. Des murs d'incompréhensions où j'ai gravé mes échecs. L'Histoire nous apprend parfois que les murs s'affaissent, les frontières tombent sans pour autant que l'on s'affranchisse d'avoir à reproduire les mêmes schémas clivant par ailleurs.

La médecine nous apprend elle que les équilibres personnels sont parfois fragiles. Qu'un simple dérèglement peu être lourd de conséquences. Que finalement nul ne sait où se situe les limites entre les équilibres constitués de frontières, de limites que nous sommes encore libre de franchir pour engager de profonds changements. 

J'ai tellement écrit mes échecs , gravés sur cette incompréhension au cœur de pirre, tellement de murs, tellement de gravures...

J'ai récolté les poussières de celles-ci au point d'être encore debout sur ce monticule de poussières me permettant aujord'hui de surplomber les murs. Regardant, contemplant ce que ces murs abritent, il est parfois cruel d'y voir le néant, le vide, le non-sens...

Je ne regrette finalement pas que ces murs soient restés hermétiques à ma fougue, mon impulsivité, s'ils s'étaient écroulés pour la laisser passer, je ne dirai pas ça aujourd'hui. immuables, aux critères opaques, aux ombres mal tranchées, tellement enracinées dans leurs conformismes qu'il va être difficile de les faire vasciller.

Mais, j'ai trop souvent constaté l'énorme capacité d'autocicatrisation des murs des frontières... Ils se reconstruisent parfois plus vite qu'il ne faut de temps pour les faire sombrer, enfermant bien vite ceux qui les ont franchis...

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog