Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

AL3ES, Agence Locale de l'Écologie, de l'Énergie, de l'Économie et de la Solidarité....

On n'a jamais raison trop tôt, on a raison. Point... C'est un peu radical et parfois on ne vit jamais assez longtemps pour le savoir. Dans nos urgences, des mots de maux, des clins d'œil et des coups de gueules, des propositions, des idées (parfois), des envies, transition toute faites pour toutes les belles...

Publié le par franck leblond
Publié dans : #écologie

J’ai donc par courrier en date du 12 Décembre 2009 saisi la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité contre la collectivité dont vous êtes les nobles représentants afin d’exprimer un certain ras-le-bol.

 

Dans les faits d’actualités, la municipalité vient de réaliser 7 réunions publiques exposant un plan de développement de 18 millions d’euros et depuis 2001 où je rencontre le maire pour exposer difficultés, projets, solutions, prestations, vous êtes toujours collectivement dans l’incapacité d’accompagner un projet novateur d’environ 200000€ créateur d’emplois. Pas moyen d’avoir mille mètres carré de terrain pour tenter une expérience, pas moyen d’avoir un bureau deux fois par mois pour rencontrer et informer des gens. Pas moyen.

 

Pardonnez-moi d’exprimer, pour citer monsieur le maire, sur la stratégie politique, la misère que je ressens de votre attitude.

 

Je sais une fois de plus que ce n’est pas comme ça qu’il faut le faire, qu’il faut le dire, qu’il faut l’écrire ou qu’il faille l’exprimer et je ne suis pas sûr que les sourds puissent s’entendre, néanmoins ils peuvent se faire des signes.

 

Qu’il soit clair que je ne menace personne, je n’insulte personne, je ne fais pas de chantage, je cherche aussi à comprendre les rouages de nos systèmes locaux qui auront été finalement bien discriminants à mon égard. C’est donc mon ressenti, je n’ai pas de haine, je ne me sens pas aigri, mais il arrivera bien un moment où il y aura des explications. Puissent- elles êtres feutrées, et de surcroît compréhensibles de tous.

 

La démocratie s’accompagne sur les territoires de la thèse et l’antithèse, partout sauf ici et dans les régimes totalitaires. J’en suis profondément navré. Et je serai tout autant navré de constater que ce soit une voix commune plutôt que la volonté d’une minorité étroite d’esprit. Aussi et vous le comprendrez, dans une société qui se cherche sempiternellement des boucs émissaires, j’ai choisi de cibler la municipalité des Pieux. Et pour cause, c’est sur cette commune que j’ai toujours agit, que j’ai toujours été lié fiscalement.

 

Je m’efforcerai toujours d’être à l’opposé de votre attitude discriminante et ferai en sorte de rester poli, mais vous savez il y a un moment où l’on peut juger sa propre situation, son statut comme une injustice eu égard aux efforts fournis, aux sollicitations exprimées, aux détails demandés.

 

Par la voix du maître des lieux, un déni, un refus, un mépris, l’oubli, les non-réponses auront toujours été l’expression reçue. Aujourd’hui, ceci est suffisamment inacceptable pour moi, pour que je ne laisse pas cela de côté. Alors que tous mes interlocuteurs ne comprennent pas pourquoi et comment nous pouvons en arriver là, je vais tenter d’expliquer à tout le monde comment vous exercez la politique. La démonstration sera peut-être longue, difficile, subtile ; mais ce n’est pas la peine de rabâcher au monde que celui-ci tourne mal pour que localement nous ne soyons juste l’expression d’une société qui part effectivement en « live ». Comme des accélérateurs de misères, vous agissez pour flatter les lobbys dominant et ce n’est pas à mon sens le rôle de l’élu local. En cela votre attitude mériterait d’être recadrée. Au point peut-être de ne plus pouvoir l’encadrer justement.

 

Et vous serez peut-être aussi solidaire du maire. Soit. En ce cas, ce sera contre vous tous que ma requête est formulée. Ceci, je ne peux me résoudre à penser que vous soyez tous aussi discriminants que le maire et quelques éminences locales. Il vous restera la possibilité de vous désolidariser de ce comportement. Je ne manquerai pas au fil du temps de vous rappeler quelques fait de ces dernières années.

 

S’il y a bien discrimination, je ne vois pas pourquoi je serai attaché plus longtemps à ce territoire. La misère culturelle et politique nous envahit sans que les nobles représentants du peuple puissent faire évoluer les choses. C’est pourquoi j’ai choisi la voix de la procédure. Et je ne me réjouit pas, en ma qualité d’éducateur, mais aussi en qualité de celui à qui l’on a par le passé, ôter de la liberté, que certains d’entre vous puissent être condamnés. Je m’accorderai plus sur des rééquilibrages techniques, financiers, sociaux, politiques afin que puissent poindre sur nos territoires des débats un peu plus élevés que ceux donnés à vos concitoyens.

 

YA BASTA !

 

 

Commenter cet article

Catherine MOITIE 27/12/2009 22:20


Les Pieux est un riche bourg où ne résident pas de pauvres (en apparence)que des gens qui ont un pécule d'avance.D'ailleurs, la décoration de Noël sur la Mairie (l'hôtel de ville ça fait plus
classe !!! )est à la hauteur de la mentalité des élus de ce patelin : Bling-bling.
Je connais peu de gens ici mais j'ai le ressenti d'un manque de transparence et d'une envie de régner et d'abus de pouvoir. Voilà ça c'est dit.


al3es 18/12/2009 23:08


c'est à mon sens inutile d'être aussi discriminant qu'eux, et puis si c'est le cas le rôle de éducateurs est aussi d'éduquer, éduquons, éduquons!!! t'y vas un peu fort... et puis pour le pot de
terre, celle à la qualité d'être naturelle, elle ne nécessite que peux d'énergie pour être transformée en maison, contrairement au fer!


Berthenet 18/12/2009 19:33


Oui je sais Franck que je suis mal placé pour te reprendre sur le domaine que je vais évoquer, mais il m'avait semblé lire sur ton blog que tu allais faire un effort sur l'orthographe! "lettre au
élus" moi qui est un gros nul en orthographe, un gros nul tout court et plus généralement un gros , j'aurais mis un X à "au", mais bon, c'est un détail. Tu as évidement tout mon soutien dans ce
projet du pot de terre contre, des connards (avec un S). Bon courage camarade


Articles récents

Hébergé par Overblog